HomeLe centenaire et la résurrection du directoirePagina 20

JPEG (Deze pagina), 534.14 KB

TIFF (Deze pagina), 4.16 MB

PDF (Volledig document), 17.54 MB

vp ` o ,_ gè
is LE cuuruimam Y
r On sait quels accommodements sont aujour-
d’hui possibles avec la loi du service << égal
pour tous >>. Partielle ou totale, Vexemption _ A
déguisée des fils paye la docilité des 'pères. ir .
· Avec le Directoire, la bureaucratie pullule. ·
Dans toutes les administrations, les commis­
K sions et les comités se multiplient à l’infin,i, . °
noircissant des montagnes de paperasses. A la
" guerre, oü suffisaient auparavaut quelques
l‘ commis, soixante­douze ehefsde bureau com-
lg mandent à des centaines, à des milliers de
gratte-papier.
Pour le centenaire du Directoire,la bureau-
cratie atteint son apogée. lndépendante, intrai-
table, infatuée, corrompue, elle épuise double-
ment le pays : elle en suce la substance, elle en .
paralyse l’aotivité. L’abaissemeut des·carae­
teres et le scrutin d’arrondissement out établi
que l’Etat doit placer et nourrir tout individu
qui n’est propre à rien. Gràce à quoi, pour une
population et pour un territoire presque identi­ ë
tiques, le nombre et la dépense des bureau-
crates ont plus que double depuis quarante ans;
dans les vingt dernières années, leur nombre
s’est acoru de 432.000 et leur dépense de '
rt 180 millions. Ils sont plus de sept cent mi/Ze
qui achèvent sous la République l’oeuvre de
démoralisatiou du Césarisme.
gl
l . 1 ,