HomeLe centenaire et la résurrection du directoirePagina 13

JPEG (Deze pagina), 529.42 KB

TIFF (Deze pagina), 4.01 MB

PDF (Volledig document), 17.54 MB

mr LA RESURBECTION nu nrnncrornn 11
sont plus répandus que le Triózm du Pezqole, i
leurs apotres plus éloquents que Baboeuf; ils
culbutent les ministeres; leurs succes électo­
raux se multiplient. Mais le régime est miné
’l, surtout par ses fonctionnaires, par la féodalité
ä bureaucratique irresponsable, omnipotente,
,· insolente, qui bafoue les ministres, défie le per-
lement, ronge et pressure le pays, et dont les
grands feudataires se font la guerre entre eux
‘ avec l’argent et la vie des citoyens pour enj eu. Q
Les Compagnons de Jé/zu, le pistolet au poing,
i interceptaient l’impöt dans la malle-poste et
prenaient le Direotoire par la famine. Les poli-
_° tieiens d’aujourd’hui, rejotés par les électeurs
et réfugiés dans les recettes particulieres ou
j dans les perceptions, vident eux­mêmes les
caisses dont ils ont la garde.
Q Contre ses ennemis de l’intérieur, le Direc-
L? toire lutte, comme tous les faibles, par la ruse,
·’ la perüdie et les moyens illégaux. C’est Page
des coups d’Etat, 48 Fructidor, 22 Floréal,
i 30 Prairial; coups d’Etat contre les modérés,
contre les avancés, contre les assemblées. con-
äp tre l’eXécutif ; coups d’Etat qui préparent les es-
li prits et fourniront des excuses au 18 Brumaire. ·
Les procédés sont moins vifs aujourd’hui;
mais les principes revivent. La légalité illégi-
ll
t
¥ er . L