HomeRéflexions sur les changements apportés depuis 1844 au système des cultures à JavaPagina 27

JPEG (Deze pagina), 611.96 KB

TIFF (Deze pagina), 6.34 MB

PDF (Volledig document), 24.41 MB

j ­­ 95 ­- A
1 tt
_ impression produite sur les fonclionnaires par la re-
duotion des gratiücations. ,
Ainsi, on s’éloigne de plus en plus des bases qui
ont jusqu’ici donné de si beaux résultats; pour pal- y
lier les effets d’une infraction au système des cultu­
res, on va en commettre une autre beaucoup plus
i grave encore; et quand, d’essai en essai, l’<-êditice sa-
pe dans ses fondements se sera écroule, on recon-
. naïtra, mais trop tard, qu’il aurait été beaucoup plus ·
i sage, plus progressif, plus pbilantbropique de le lais­
a ser debout, en Vagrandissant autant que possible.
Si jusqu’ici le Javanais a prêté sans diffioulté son
j indispensable concours au systeme des cultures, o’est
uniquement paree qu’il reconnaït le Gouvernement
comme propriétaire du sol, et que, d’apres les insti­ {
L tutions rnrales du pays, d’après l’Ada,t, ce proprié-
i_ taire a le droit d’exiger de lui un certain travail
obligé. Mais le contractant, lui, n’est pas proprie-
ë taire, il n’a aucun droit de donner des ordres, le Ja-
vanais ne lui reconnaït pas cette autorité; et cette
mesure, tout à fait contraire à l’Adat, ne peut que ‘
porter dans les cultures et dans toutes les parties de
l Vorganisation sociale du pays une perturbation pro­
’è