HomeRéflexions sur les changements apportés depuis 1844 au système des cultures à JavaPagina 25

JPEG (Deze pagina), 557.70 KB

TIFF (Deze pagina), 6.31 MB

PDF (Volledig document), 24.41 MB

.... Q3 _
r rite de quelques fabricauts, du moment que ces
fatigues et ces soins n’etaient plus apprecies à leur
valeur. (Jes sentiments ne se sont pas menifestes
i d’une manière evidente, mais on en voit parfaitement
les fàcheux etïets, et pour y remedier, il faudrait`
tout simplement revenir aux premières bases du
système. I
i La pensee de ce systeme, on ne saurait trop le
répéter, est large et génércuse ; elle eutend beaucoup
donner pour beaucoup receooir, et vent la fortune de .
tous ceux qui concourent a son oeuvre, parce que
cette fortune fait la sienne.
, Quel inconvenient y avait-il a ce que tel ou tel
resident recüt jusqu’à 40 mille florins de gratifica­ l
tion des cultures? A qui cela nuisait-il? Nos hononnes
i d’Etat, nos administrateurs les plus eclaires, les Van
den Bosch, les Band, les Merkus en auraient ete en-
chantes, au contraire; ils auraient voulu que tous les
residents gagnassent 100 mille florins par an, parce
que chaque 100 mille florins de gratification represen-
tait un million de picols de produits divers, et parce
i qu’ils n’auraient vu dans cette fortune particuliere
que la preuve la plus certaine d’une prosperite gene­~ G
‘ l
1 J
. ,.,,, v