HomeRéflexions sur les changements apportés depuis 1844 au système des cultures à JavaPagina 22

JPEG (Deze pagina), 592.23 KB

TIFF (Deze pagina), 6.35 MB

PDF (Volledig document), 24.41 MB

­­ EO -­
vanais ne fait jamais rien de bien, quand meine son
interet Vexigerail, s’il n’est guide et surveille sans
reláche. Les ordres ne suflisent pas; il faut absolu-
ment aller voir soi-meme si ces ordres s’executent,
et, sous un soleil comme celui de Java, ces soins et
cette surveillance contiuuelle constituent des fatigues
et exigent un devouement qui ne sont possibles qu’en is
vue d’uu large dedommagement. q
Le general Van den Bosch, qui voyait les choses
de haut, et quiavait parfaitement etudie tous les res-
sorts de son systeme, comprit que, pour en obtenir l
le developpement complet et le maintien durable, il
fallait offrir ce dedommagement; et dans ce hut il
in teressa tous les agents à ce resultat, d’une mauiere ‘,
illimitee. Avec lui les henelices des fonctiouuaires,
qui ont une action immediate sur les cultures, gran-
~ dissaieut avec ces cultures elles­rnmes, et par la, il
i etait en droit de compter sur leur concours le plus
actif, puisqu’il avait leur interet pour stimulant.
Depuis quelques annees, par un sentiment honora-
ble sans doute, on a limite au coutraire ces benelices,
mais on a aussi limite la peine, les soins, la surveil-
lance qui font les riches recoltes, et on rencoutre sur-
K"s;,_Nr V_ _äi_w?Lf`.A M_»>;_y<ï*?'°` - ­ ­ .r - , L r- ` "" · ·· ’ e ’‘’‘’ " """"L"`” ` `A ` ` i Axim- WH Jr