HomeRéflexions sur les changements apportés depuis 1844 au système des cultures à JavaPagina 19

JPEG (Deze pagina), 579.23 KB

TIFF (Deze pagina), 6.35 MB

PDF (Volledig document), 24.41 MB

... 47 .....
libre, dans un pays comme Java, serait la ruine totale
de la prosperité actuelle et le retour à. un etat de
'ohoses qui a déjà coüté des années, des millions et les
leoefforts inutiles d’une foule d’l1ommes oapables.
Le Javanais ne comprend ni les theories, ni les
_ besoins des Européens. Pour le bien gouverner,
* pour en obtenir quelque chose, pour son bonheur »
enfin, il faut lui parler selon son esprit, agir selon ses
sensations, ses préjugés, et ses lois. Vouloir lui im-
poser nos lois, nos sensations et nos besoins, vouloir
en un mot lui donner le bonlieur comme nous l’en­­
tendons, c’est le rendre protondément mallieureux.
Ce peuple Javanais si doux, si soumis, est encore
dans Venfanee morale; il a besoin d’un guide, «l’un i
tuteur qui pense pour lui; croire qu’abandonne a ses
propres instinets, il sera comme l.’Europeen iimïiité au
travail, li Vactivité, a cette concurrence qui lait nattre
le progrès, e’est le meconnaïtre complètement. Pour
le Javanais, le travail libre c’est la [aim, la misère
et tous les désordres qu’engendrent Vinsouciance et
le désoeuvrement; tandis que le travail oliligatoire
e’est la paix, Vabondance, la moralite, uu progrès re-
latif qui grandira avec le temps, c’est enlin tout ce
s a

i á

l