HomeRéflexions sur les changements apportés depuis 1844 au système des cultures à JavaPagina 10

JPEG (Deze pagina), 598.98 KB

TIFF (Deze pagina), 6.36 MB

PDF (Volledig document), 24.41 MB

_. 8 ....
dcmandait rion aux habitants qu’un impöl. Los ino-
nopolés étaiénl; abolis, lés culturcs librés. Dans cés
conditions, lé Javanais, était-il plus héuréux ét plus
tranquillé? Lo travail libré lui rappoi·tait­il oétté
prospérité matériéllé qu’on lui prornét ét qui, avéc lc
librc éxércicé dé Vintélligéncé, poussé au progrès ct
à la civilisation ? ProfiLait­il dé cétté libérté, faisait­il
un progrés quclconqué? Non, loin dé la. Libré dc ii
lravaillér, lo Javanais né travaillait point, ou péu ;
s’il plantait du riz, cé n’était qué pour sa subsistancé;
ét, étant obligé d’én véndré uné partié pour payér
son impot, il dévénait victimé dé l’avidité dés Chi-
nois, qui profitaiént dé cétté vénté forcéé pour avilir
lés prix. ll én résultait dés déücits dans los approvi­
sionnémcnts, suivis dé faminés nonibréusés ét tér-
riblés, qui désolaiént la population. Malgré la modi-
cité dé cét impöt, lo gouvérnéménl; réncontrait oha­··
qué annéc plus dé difücultés à lé fairc réntrér, ct la g
sévérité dos mésurés nc pouvait rién contré oétté
misèré généralc.
Avéc la libérté du travail, il out été cépénolant bién i
facilé aux Javanais dé paycr léur impot ct dé fairé
régncr l’abondancc dans léur ïlé, én sé livrant à, la