HomeIs het tractaat tot regeling der suikerbelasting, geteekend tusschen Nederland, België, Engeland en Frankrijk, in het ware belanPagina 54

JPEG (Deze pagina), 747.07 KB

TIFF (Deze pagina), 6.64 MB

PDF (Volledig document), 47.47 MB

. . lg
E
54
zz abondant et de qualité meilleure. Une reaction sérieuse ‘
q zz contre le système barbare et rétrogade des types ne peut
zz manquer de se produire dans les deux colonies dont
tz zz nous parlons; on peut en juger par l’extrait suivant du ‘
zz Bulletin commercial de Maurice, ou toute justice est i
zz rendue aux intelligents efïorts de notre ami M. Travers,
zz l’int`atigable avocat, en Angleterre, de Pégalisation des z
zz droits sur les sucres. Voici ce passage:
zz Lorsque nous avons reçu en mai dernier, la nouvelle
y zz du changement opéré dans l`échelle des droits difïéren-
zz tiels, nous avons admis que la Colonie et le consum-
zz mateur avaient obtenu quelques avantages; mais nous l
zz ajoutionsz zz Il ne faut pas s’imaginer, néanmoins, que
zz zz l’opinion a subi aucun changement ici; Végalisation des
zz zz droits est toujours le but que töt ou tard le produc-
zz zz teur espère atteindre."
zz Le résultat de quatre mois d’expérience est celui­ci:
zz Aucuns sucres au­dessus du No. 14 ne sont expédiés
zz pour les marchés européens; heureusement que les
A zz qualités rafünées supérieures trouvent un marché en
y zz Australie et à Bombay. Si nous avons peu protité, le
, zz raffineur anglais a été bien plus malheureux encore,
i zz attendu que les raftineurs du continent, a l’aide de
? zz leur dravvback et des droits réduits, approvisionnent
l zz maintenant le marché anglais au détriment des rafli- i
zz neurs anglais. On alu avec la plus grande satisfac-
zz tion les lettres de M. Travers au Times, sur ce sujet,
zz et ses arguments si habiles en faveur de Pégalisation
zz complete des droits doivent finir par prévaloir pour
i zz le bénéfice des consommateurs et des fabricants cole- z
« niaux. Il est un fait certain, c’est que le dernier chan-
i zz gement dans l’échelle des droits n’a pas eu pour résultat z
zz de faire aoheminer vers l’Europe aucune de nos meil-
iz leures qualités de sucre, tandis que si les droits étaient
zz égalisés , nous n’enverrions que des qualités propres à la
zz consommation. Quant à des dravvbacks élevés sur le q