HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 90

JPEG (Deze pagina), 594.63 KB

TIFF (Deze pagina), 3.95 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

.1Eê
dit
wi
ali

il 88 LES POURPARLERS DIBLOMATIQUES
ill ga
ii 9. rï
:2; nu
Les Documents de Bruxelles II,
Supplement spécial de la Gazelie générale `
de [Allemagne da Nord du 25 novembre IQIA.
tl Q
til La violation de la neatralité de la Belgzaue. '
ii En réponse à nos revélations puisees aux Archives du
ministère belge de la Guerre au sujet des accorcls militaircs
al anglo-bclgos datant de l’année 1go6 (‘), le Gouvernement
Yi anglais s’est contenté de déelarcr que le major general Grier-
? son, qui avait participe à Pélaboration de ces accords, était
i moqt, et qàie le colonel Iàarnardiston était le chef des troupes
ang aises evant Kiao­·tc éou.
it Il est bien ossible, dit­il, u’il ait eu entre les deux
officiers anglaig et les milieux (ilnilitaäires belges une discus-
Q sion acadenxique, tendant à determiner dans quelle mesure
l’armée anglaise pourrait fournir des secours à la Belgique
in dans le cas ou sa neutralité serait violee par un de ses voi-
sms.
i je Gouvernement belge, de son gate,) a deelaré ,qu’il
«· n etait que naturel que, pendant la crxse d Algesiras, latta­
l ché militaire anglais à Bruxelles se soit informe auprès du
` chef de i’i§tat­major belge des mesures qu’il avait prises
pour empêcher la violation de la neutralite belge, garantie
‘ par l’Angleterre. Le chef de l’Etat­major, le general
q Ducarme (’), aurait repondu que la Belgique était en mesure
P de repousser une attaque, de quelque cote qu’elle vïnt. Le i
I Gouvernement belge ajoute cette remarque : « L’entretien
a­t­il depasse ces limites, et le,c0lonel Barnardiston a­t­il
exposé le plan de guerre, que l’Etat­major britannique desi-
rerait observer dans le cas ou cette neutralite serait violée 7
Nous en doutons. »
En exigeant la publication intégrale des documents trouvés il
i (1) On remarquera le terme dont le journal oflïcieux allemand se sert: die
' cnglisclrbelgisc/zezz militdrischen Abmachungen aus dem Jahre rgaö (les
I “ü°°”‘”á‘ïiEïàï2Sd%’à%‘°`i’§1ä‘êSdS§àïIä`ên‘i§ àIï`ái“ïES’ää?P; i§rEï2ä”äB“ï§`äEï
i älfrieuigxá de la Narzldziiztsqhc ont démontre Yeiiaistence dès 1906 de réelles
i Convcrztions, obligeant les Etats en cause. _ _
Q ca(a) La Aqqrddäzzäcgäfäele second Livre blanc allemand 1mpr1ment.Du·
t rma au leu e u .
E
1