HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 71

JPEG (Deze pagina), 496.93 KB

TIFF (Deze pagina), 3.93 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

Y! .
SECOND LIVRE BLANC ALLEMAND
l Télégramme de l’Ambassacleur d’AlZemagne
á Londres au Ghancelier.
2 aoüt 1g1l;.
‘ Les suggestions de Sir Edward Grey, basées sur le désir
de rendre possible la neutralité permanente de l’Angleterre,
ont été fa1tes sans qu’il y eüt accord préalable avec la
t France et sans qu’on eüt connaissance de la mobilisation;
_ elles ont été, depuis, abandonnées comme futiles.
Lrcnuowsxv.
Les explications fournies par l’Allemagne ont leur centre
‘ de gravité dans le télégramme de l’Empereur au roi d’An­
._ leterre. Même s’il s’était roduit un malentendu au su`ct
äl . . . P , , J
ç e la proposition anglaise, l’olfre de lEmpereur neu don-
»· nait pas moins á l’Ar1gleter1·e l’occasion de manifester sincè­
xl rement son amour de la paix et d’empêcher la guerre franco-
l allemandc (‘).
g Négociaüou du Prince Lichuowsky
“ avec Sir Edward Grey.
l (Gazelle gérzémle de Zblllenzagne du Nord du 6 septembre 1914.)
D’après les r«·ns<·ignements dont nous disposons, Sir
Edward Grey a déelaré à la Chambre des Communes que
la publication -· faite sous les auspices du Gouvernement
allemand ­­ de Véchauge des télégrammes germano­anglais
I antérieurs à la guerre était incomplète. Le prince Lichnowsky
aurait retiré, par télégramme, son information concernant la
t conversation téléphonique que l’on connait, dès qu’il aurait
i appris qu'il y avait en malentendu. C’est ce télégramme
qui n’aurait pas été publié. Le Times, s’appuyant, en
apparence, sur des informations de source officielle, a donné
la même affirmation en y joignant cette observation que le
Gouvernement allemand aurait supprimé ce télégramme
l (*1) Voir la note au bas de la pièce suivante.
I
$1 ~