HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 70

JPEG (Deze pagina), 540.89 KB

TIFF (Deze pagina), 3.93 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

1
68 LES POURPARLERS DIPLOMA'l`lQUES _
Des co11tre­ordres ne peuvent être do11nés et ton télé·· 1
gramme est malheureusement venu trop tard. Mais Sl la H
France ofïre sa neutralité u1 sera alors arantie ar la
, . ’ . , . . ,
tlotte et l’armee anglmses, Je m absuendrm dattaquer la 1
France et J’emplo1era1 mes troupes a1ileurs. Je souhaxte que
la France ne montre aucune nervosxté.
Les troupes, sur ma front1ère, sont en ce moment arrê­ y
tées par ordres télégraphiques et téléphomques dans leur
marche en avant au delà de la frontière frangaise. Q
Gu1L1.AU1x11:. "
Té!«‘gr·anzme du C/Larzcelier à Z’Ambassadeur‘ 1
d'A[lemagne à Londres. ~
1°¤‘ aont 1914. Y
L’Alle1nagne est prête à acquiescer aux propositions
anglaises, Sl l’Anglcterre garantit avec ses forces militaires r
et navales la neutralité trançmse dans le contlit russo­alle­
mand. La molnlisation allemande s’est efïectuée au_]ourd’l1ui,
en réponse aux prov0cat1ons russes, et avant l’arrivée des
propositions anglaises. Par consequent notre concentration à V
la frontière française ne peut être modifiée. Nous garan­ 1
tissons d’ailleurs que, d’1ci au lunch 3 aoüt, á 7 heures du L
s0i1·, la frontière françznse ne sera pas franchxe si Passenli- f
l'IlClll. de l’Angleterre nous est parvenu à ce moment.
BETIIDIANN-l{OLLVEG. d
Tólégranmze du Roi d’A1zgZeter·r·e
á Su Majesté l'Empeï·em·.
1*** aout 1914. I
En réponse à ton téiégramme qui vient de me parvenir, jc
pensc qu’il s’est produit un malentendu à propos de la t
suggestion qu1 aurait été faite au cours d’u11e conversation t
amieale entre le p1·1nce Lichnowsky et Sir Edward Grey, ou
ils discutaient comment un contht armé entre l’Allemagne et
la France pouvait être retardé _]usqu’à ce qu’0n ait trouvé
un moyen d’entente entre l’AutPlCl1G-I`IODg1‘lC et la Russie.
Sir Edward Grey verra le prince Lichnowsky demain matin
pour détermmer s’1l y a bien un maleutendu de la part de
ce dernxer. _
Gronau. [
$1