HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 67

JPEG (Deze pagina), 554.16 KB

TIFF (Deze pagina), 3.99 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

ïä
[l G
S
3 SECOND LIVRE BLANC ALLEMAND 65
lf
u 5.
ll
Pièces relatives à 1’écha.z1ge de vues politiques
l entre Fáliemagne et 1’Ang1eterre.
F
f (Gazelle générale de l’Allema_qne du Nord du 21 aout xgxlt.)
'Q
3 Ci-après nous livrons à la publioité des pièces qui se rap-
J portent à Féchange de vues politiques qui se {it entre l’Alle­
ä niagne et l’Angleterre immédiatement avant l’ouvcrturc des
X hostilités. ll résulte de ces informations que l’Allemagne
i était prête à ménager la France si l’Angleterre restait neutrc
l et garantissait la neutralité de la France.
Télégramme de Son Allcsse Royale le Prince Henri
` au Roi d’Angleterre.
V 30 juillct xgili.
; Je suis ici depuis hier: ce que tu as eu l’amitié de nie
g dire à Bl1Cl€lDgll8Hl­Päl3CC, dimanche dernicr, je l’ai commu-
niqué à Guillaume, qui a accueilli ton message avec recon-
¥ naissance.
l Guillaume, qui est très préoecupé, fait tout son possible
` pour donner satisfaction à Nicolas qui l’a prié de travaillcr
2 au maintien de la paix. ll est en communication téléqra­
# phique constante avec Nicolas, lequel, aujourd’l1ui, confirme
l la nouvelle qu’il a ordonné des mesures militaires équivalant
à une mobilisation et que ces mesures furent prises il y a
déjà cinq jours. En outre, nous avons appris que la France
fait des préparatifs militaires, tandis que nous n’avons
" ordonné aucune mesure militaire. Cepcndant nous pouvons
y être obligés à tout instant; si nos voisins continuent à
mobiliser cela signilierait guerre européenne. Si tu désires
réellement et sincèrement empêohcr ce terrible malheur,
suis autorisé à te proposcr d’user de ton influence sur la
France et la Russie, en vue d’obtenir leur neutralité. A mon
avis, c’est là ce qui serait le plus utile. Je considère cela
comme un moyen sür, peut-être le seul, de sauvegarder la
paix de l’Europe. J’a_jouterai qu’en ce moment, plus que
Jamais, l’Allemagne et l’Angleterre devraient se soutenir
mutuellement pour conjurer une terrible catastrophe, qui,
, autrement, m’apparait comme inévitable. Crois-moi, (luik
l laume est de la plus grande sincérité dans les efforts qu’il
g 93. uvus nuwe .«r.r.nM.xxn 5
l
l