HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 58

JPEG (Deze pagina), 602.39 KB

TIFF (Deze pagina), 3.99 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

xii
56 LES POURPARLERS DIPLOMATIQUES
ä même de la valeur Iprobante des « documents belges » •
g figurant dans les A zfenstüclce zum Kriegsausbruch. Z
i pçi
(Janvier 1916.) Fernand Pnssxmzco.
_ i` ·.
i ii P.-S. -­ (Aoüt Iglö.)-· Nous ne nous trompions pas
i 3 gi en prévoäant que la these allemande 11’avait (pas achevé
· g le cycle e ses métamorphoses. A la séance u Beichs-
vt; tag du 6 avril 1916, le secrétaire d’l·iltat von Jagow, '
i répondant au député sooialiste Haase qui avait rappelé
1 sa déclaration du 26 avril 1913 (1) et celle du Chancelier
I, du ly, aoüt 1914, dit:
<< Le député Haase a ici réchaufïé les vieilles histoires
, au su`et e la Bel i ue. Lors ue `e fis la déclaration
en coilnmission, je deiilrais tenir lg Bellgique pour un Etat
Q neutre. Lorsque le Chanoelier de l’Empire Ht sa decla-
ration du [1 aoüt, il ne pouvait pas savoir que la Bel-
gique avait déjà secrètement pris position. Il a été
epuislors démontré et positivement démontré que la
Q 21 gabilité es; du ëögxé de la Belgique. » (Norclcl. Al!9.
i ezg,7av1·111.
Ainsi donc suçécessivement : le 4 aoát 1914, le Chan-
,·ï celier avoue Vinnocenee de la Belgique et la faute de
l'Allemagne, en faisant étalage de sa propre sincérité;
ig l ­- les 13 octobre et 2 decembre 1914, nous apprenous
gue cet aveu n’était qu’une feinte intéressée et que la _
élonie de la Belgique était oounue en Allemagne long-
temps avant la guerre; -­ le 6 avril 1916, on nous
· déelare officiellement que le Chaneelier au Z; aoüt ne
pouvait pas connaïtre la culpabilité de la Belgique L.,
li; La sinoérité n’est vraiment, pour la politique allemande,
qu’un manäëïu äapparencesldécevantes dámt elle se
parc ou se arrasse suivant 'opportunité u moment.
(1) Lors de la discussion du budget de la Guerre cn Commission du
j 1 i Reichstag, M. von Jagow uvait déclaré : «« Pa neutralité de In Belgique rcpose
ä ïê`|xl;I:à(ïïCïà(:‘Hä{/(êlêlèlO(§Q)ï]$2:3;`:;,ï:êl()j)lalCS Ct lAllCHlüQH8 est I`éSOlUC il SC l1CX|II'
ag ( ‘
l 1
t· 1

ii;
li
E
4