HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 56

JPEG (Deze pagina), 695.54 KB

TIFF (Deze pagina), 3.98 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

Ell 2G
wat I
1 l
l
LES POURPARLERS DIPLOMATIQUES E
ä,,_ _ .
tement ­- le tort que nous faisons par cela, nous cher- "
l. cherons à le réparer aussitót que notre but militaire
sera attemt. » Il oubliait aussi que toute la presse alle-
2; mande avait alors célébré, en termes lyriques, la
noblesse, Vélévatxon morale de cette franchise".
hl Telle quelle, néanmoins, cette accusation, app)uyée
H, sur un aveu de duplicité, et suivant de pres la pu lica-
ï_ä§ tion par la Nordd. Allg. Zezig et lla multiplication à ,
§!’;§ l’infin1 des f&C­S1l’1’1lléS accompagnés de leurs versions gt
E altérées, relance la calomnie à travers le monde. i
.‘! • • V
La propagande allemande en vit, s’en alnnente et I
,: s’en repaït es mois durant _]usqu’au moment ou, les (
événements ayant marche et la vérité commençant
malgré tout à se faire dangereusement Jour en cer- 3
ii . • • ·
,1 tains esprits sur la responsabilite de l’Allemagne dans ,
. l’GXPlOS1OD de la guerre, le Gouvernement allemand ;
fl estime urgent d’apaiser les mquiétudes de conscience
t al du public allemand et le trouble de l'opin1on des pays l
Q • •
neutres (1), en faisant publier dans la Nordd. Allg. {
pl Zeizfg, incomplètement d’a1lleurs et apres un savant .
" triage, les rapports diplomatiques des mimstres belges l
à Berlin, Par1s et Londres de 1905 à 1g1l1: « Voici,
l S’éCI'l€­t­6llB, un témoignage dócisif et non suspect
, Celui qui est menacé comme nous, et qui lutte pour son dernier bien, l
2· cclui-là ne doit penser qu’au moyen de se frayeràme Pgulèàv D K
*1 Cette ersdn est conforme au texte allemand ela roc ure er riegs- '
l, ausbrucli : {bron und Kanzlerrede, Denkschrift und Aktenstücke (Berlin, W
il C. Heyznann). C’est le texte qui fut le plus fréquemment cité et qui n’a
lfl jamais, à notre connaissance, soulevé de protestation. Une publication Q
intilulee : Der Völ/cer/crieg : eine Chroni/c der Ereignisse seit dem 1. Juli
l ' IQI4 (Stuttgart, Hoflinann), Heft 2, p. [,2 et _suiv., donne un texte quïelle
; . dit « stènograplnque » et dans lequel les mots importants : « protestations
E justqiées »_et « parla ouverierrieni » sont... billiés. _ _ 1
f, (1) (ies 1Tlql1lCl.ll(l.€S (18 COIlSClC1l('C 0lll'U`0l1V€ UDC BXPYCSSIOII l'Bl»ElTl.lS­
[ 1 sante dans le célèbre livre Jüzccuse, wm emem Deutscheri(Pay0t, Lausanne, l
`“ 1915), qui réussit à pénetrer en Allemagne ct y fit sensation. O11 se 1·appel­ ’
, le1·a aussi Póinotion _pr0voquée_par la révélation tardive en Allemagne de ~
la lettre de dennssion envoyee au professeur Kohler, par son co legue, [
E , Dr H. \’ehberg, le 23 novembre rgm, pour protester contre son apprgbation ;
P. , en droit de l‘invasi0n allemande en Belgique. (Le texte comp et ecette
l ` { lettre parut d’abord dans la presse hollandaise ou il fut peu remarquó; des {
F. l allnsions y fnrcnt faites ensuite à plusieu1·s reprises; Passociation Neues I
ig l Vaierlartd la répandit, assure­t­0n, en secret; enfin, un journal socialiste E
g; ‘ snisse, Berner Tagwacht [numéro du zi, aoüt igiö], en reprodunsit de
5*, nouveau le texre eoiuplet, ee qui provoqua en mleiuagne une assez V
‘ violentc polémique.) ·
iv :
tgv . 1
ll 1
ïë I
il- '
rl V