HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 54

JPEG (Deze pagina), 642.47 KB

TIFF (Deze pagina), 3.99 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

jèllg l
F
l' 52 mas POURPARLERS DIPLOMATIQUES l
.1 pire, sous Pincompressible evidence des faits, avouc "
l que l’Empire commet une injustice (Unrec/zt) envers la
Belgique et que l'Allemagne a conscience de son méfait,
k , il te point qu’elle s’engage solennellement à le reparer. ,
ë ; Il serait impossible d’attester plus énergiquement l’in-
noeence de la Belgique.
Le 8 aoüt 1g1lr, le Gouvernement allemand, dans son
oil`re de paix separée à la Belgique, s’excuse encore
d'avoir été force, par lla contrainte des évenements, de J
. penétrer sur le territoire belge. {
Moins d’une semaine apres, quand la Belgique l
7: envahie et deja accablee sous le nombre a fièrement
ïj refusé (12 aoüt 1g1[i) les oflres de paix séparee du
, 2 vainqueur (Livre gris belge, n° 71), la campagne de
presse commenoe contre elle. On l’accuse d’abord de I
ai toutes sortes de com laisances secretes envers la
i ä France; elle a laisse dies trou es françaises penétrer i
" i sur son territoire avant la fin db juillet; son artillerie
, i de forteresse, at Liege, était commandee par des officiers
'Q français (aflirmation du general von Stein dans un i
g communique du grand quartier general du 17 aoüt l
H igi/4 : Irrcm/cfurfer Zeitg, 17 aoüt igili). Le 2. sep-
tembre IQIA, le Chancelier de l’Em ire laisse entendre
" ë dans une interview accordee à Il)’Associaled Press
(Nordd. Allg. Zeitg, numéro du 7 septembre igxli)
§ 5 que le Gouvernement belge n’attendait que l’entree des j
g Français en Belgique pour se mettre avec eux contre
l’Allemagne, qui, lieureusement pour elle, avait éventé
I re beau dessein.
[ i I Puis on fouille les papiers des ministères à Bruxelles:
on met a jour les documents Barnardiston et Bridges.
pi Cette fois plus de doute : la Belgique avait lie secre-
tement rlpartie dès 1906 avec l’Angleterre, ou même
gg avec la riple Entente, pour faire la guerre à l’1nnocente
[t 1 Allemagne. Cette calomnie fait fureur partout ou il y a I
;_ , une voix ou une plinuv alleinanile pour la repeter.
á Le 13 octobre 1g1£;, la ./Yordcl. Allg. Zeitg al’audace
d’ecrire entre autres : << Les documents trouvés con­
§ firment par des preuves écrites le fait, connu dans les
vl? F hautes sphères competentes allemandes longtemps déjà 7
Jr x ~

J
ri;
s c