HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 52

JPEG (Deze pagina), 661.32 KB

TIFF (Deze pagina), 3.99 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

l
Vi
li
50 LES POURPARLERS DIPLOMATIQUES
äw; profondément dans les conventions concernant l’action Q
militaire commune. >> (P. 8.)- Plus loin encore (p. g): 1
gt << Depuis lors l’Angleterre a continue incessamment a l
préparer la guerre contre l’Allemagne, en association
(Verein) avec la Belgiquen. La neutre Belgique était g
glll réeltement devenue un membre agissant de la coalition
äflë contre l’Allemagne. >> E
Une autre brochure caractéristique de propagande ,
allemande, éditée en français sous couverture rouge, Q
t e sous le titre : A propos de la guerre, 1°‘ cahier
‘ € (Prix 25 centimes. Vendu au profit de la Croix­Piou_ e
suisse ; sans nom d’éditeur, ni d’imprimeur), git
á (p. 11) : i
« A rès les documents ubliés dans la Gazette de
l’AtlenI"iagne du Nord on ipeut affirmer que la Bel-
gique était secrètement liée avec l’Entente bien avant
· ’u tänatum allemand, non seulement par la pcgitiqge
Q 3 du ouvernement, mais encore ar un accor mii-
taire bien détaillé, lequel assurgit une intervention é
anglaise sur le territoirelpelge. » Ajoutons que la Croix- t
" Bou e suisse n’avait nu ement autorisé la ro a ande
de cgtte brochurä et] que le Gouvernement fädéiiailla fit
.‘ saisir et en inter it a vente.
il La brochure de M. Bernhard Dernburg : The Case
o_fBelgium in the Light of Official Reports found in
the Secret Archives olf the Belgian Government after
{ Occupation of Brusse ,· with Facsimiles of the Docu-
lg ments, éditée à New-York (sans date ni {irme d’édi­ ,
teur ; ­- imprimeur : The International Monthly
Inc. 1123, Broadway, New-York), reäroche, _entre Q
autres, à la Belgique ( . 2, colonne 2) e n’avo1r pas
2 i écouté l'avis du comte äreindl et de n’avoir pas essayé
d’assurer son indépendance de la même maniètre, en
li ouvrant des our arlers avec l’Allema ne et en aisant Q
avec elle un Eemiilable contrat (a similiar contract). l
39. Il n’y a donc point de doute : la Chancellerie de {
l l`Empire a bel et bien affirmé explicitement et avec I
persistance qu’il y avait eu, dès zgob`, un traité secret tl
lg conclu entre la Belgique et l’Angleterre, comportant
un plan militaire bien préparé, en vue de faire la {
I
ki
[2 1
u
is . l