HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 134

JPEG (Deze pagina), 686.80 KB

TIFF (Deze pagina), 4.00 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

r i
i l! 132 Amznxns
E á repousser, par leus les moyens en son pouvoir, toute J
Q L atteinte á son droit (Livre gris belge, n° 22); )
tE=' 30 Que si, dans son télégramme du 3 aoüt, adressé au roi I
" 1 ' ' ' I'
svg d Angleterre, le roi des Belges se bornait a faire appel a lm-
; il tervention clzjzlomatique du Gouvernement britannique ;
(Livre bleu anglais, n° 153; Livre gris belge, n0_25), c’est i
2, « qua ce moment le Gouvernement allemand n avait pas en- [
al core si nifié au Gouvernement belre u’il mettrait à exe-
i [ l li ii t d J q lt` t ci üt
LES Z cu een es menaces con enues ans_ son u ima um u 2 ao ­,
ct qu’aucun fait de guerre ne s’éta1t encore produit; °
gt 40 Que la note anglaise du 4 aoüt, informant le Gouver-
nement belge que « le Gouvernement de S. M. Britannique
s’attend à ce` que la Belgique’résiste par tpaslles mogens
ï< posszbles » a la menace de lAllem_agne dnrigee contre la
neutralité belge (Lzvrebleugnglazs, no 153; Livre gris
> , belge, n0 27), est posterzeure a la resolut1on prise et sigmficc
le 3 aoüt par la Belgique d’en agir ainsi, et même á la note
. L de M. von Below-Saleske, ministre d’Allemagne á Bruxelles,
gig signifiant à la Belgique la mise à exécution des menaces
’[l contenues dans l’ultimatu1n allemand du 2 aoüt;
gi 50 Que cette même note anglaise du 4aoüt a fait connaïtre,
tg pour la première fozls, au Gouvernement belge les intemïons
du Gouvernement britannique, dans le cas, considéré encore
is çomme douteux à Londres, d’une violation consommée de
* A la neutralité de_la Belgique, et_qu’à ce moment, les troupes
ig; allemandes avaient dega franch1 la frontiere et se heurtaient
{ ‘ à la résistance énergique de l’armée belge ;
U ­ 60 Que le Gouvernement belge a attendu que les forces
i ' armées de l’Allema ne eussent énétré sur le territoire ·
, I _ 9 P , _
·ï1 bel 0 our faire a el, le 4 aoüt, à la cvo eratzorz armée *
5: 9, J p P _
( de la Grande-Bretagne, de la France et de la Russie, en leur I;
ig? ualité de arantes, en vue de défendre le territoire bel e ,=
l,1 (l _ _ Qi g
(Livre gris belge, n0 40); _ r A Y
g L 70 Que le Gouvernement belge a eu connmssance le o_aout Q
` seulement, ­- a un moment ou l armée belge combattazt de-
; ( _ puls plus de vmgbqzzaire heures _-· de la réponse de l’An-
H; gleterre à cet appel et de sa décision de coopérer effective-
lil ment à la défense de la neutralité belge (Livre gris belge, l
p' nv 48). _ I I _
gi L’ensemble de ces faits demontre avec evidence que le
li Gouvernement belge s’est résolu, seul, en pleiëze indepen-
' C clarzce el en clehors de toute injlaence étrazzgère, à repous­
i ser, par tous les moyens en son pouvoir, toute violation de la
. lj neutralité de la Belgique.
. ­·­­­i......
til
Fl;
alg;
ïlïil

Q"l·iI~‘.