HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 118

JPEG (Deze pagina), 362.85 KB

TIFF (Deze pagina), 3.95 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

ëxigii n
i
l ll
Fil 116 mas Pounmnnnns DIPLOMATIQUES g,
x ig
E ii Il est manifeste que le Gouvernement anglais n’utilisa la .
L >_ lil violation de la neutralité belge par l’Allemagne que comme {
un prétexte pour présenter à Punxvers et au peuple anglais _
g , la guerre, qu’xl nous fait, comme Juste (').
wl! "‘“"_"_' "°`°' '
, (x) Le lecteur fera, de lui-même, à pgopos de ces « preuves nouvelles et i
If d’un grand poids », les mêmes remarques que nous, à propos des pièces nu-
J mérotées xo et xx. Comme le dit M.Vaxwexler (og:. cit., p. 189) : « Pour tout ··
Eg esprit qui a coxxservé le sens critique, cette « rév lation » (de la Nardd, Aug. lf
li I] Zeitg) prouve simplement que l‘Angletcx·x·e - comme toutes les puissances
g il voisxnes - entretenait en Belgique un service d’int`ox‘matioxxs secrètes, que
§ {31 le Gouvernement belge ignorait, d’ailleurs, parfaitement, loin de l’alimentcx· »
5 1 ouvertement ou taoitement. Rien de plus, rxen de moins. »
1 %* *
i i ii
q g Fm du omoxn Lxvxm immo ,«.x,1,x=;MAx~:¤ e
,;
1 le; g
TV JS
ill 31
. W (
li * J
lg -·--»~~·­
JE;
i ë ` ‘ ë
g i ä
. ?·
= C ‘ i
E
t l
s ll
l 1 té
l " l
« I I
, 2

gr .
l
l I
. I ;‘