HomeEssai critique et notes sur l'altération officielle des documents belges: le second livre blanc allemand (Aktenstücke zum KPagina 114

JPEG (Deze pagina), 660.82 KB

TIFF (Deze pagina), 4.00 MB

PDF (Volledig document), 79.43 MB

·­ ll V `Y _ 0 »
= * ä
, i g H
­
LES POURPARLERS DIPLOMATIQUES
1.500 yards est bon; à l’est, la vue est masquée par des
ï‘, arbres.
Q ë « Deux bataillons suffiraient pour Yoccupation. L’artillerie (
§l;; ennemie serait sans doute établie près de Hoogmolen et de l
` Veartkant. iàutrement il n’y a là 'rien d’important au point
de vue tactique, rien non plus qui pu1sse ralentir le rythme i
êl ï de la marche. Points d’0bservation : le moulin de Been- 3
cheeck, avec vue circulaire et dégagée; et le Koelberg, à
7 Il2 milles d’Ypres, avec échappée vers l’est et le sud. »
Accessoirement on indique en général les clochers comme l
Q Q de bons postes d’obscrvation.
Eg? Ensuite, et d’une façon non moins détaillée, on décrit pg
tout le cours de l’Escaut avec tous les affluents, les localités, l
les endroits qui se prêtent à un débarqucment ou à un
passage, les largeurs et profondeurs, les ponts, les approvi­
[p sionnements en barques, etc... ‘
gi C’est ainsi que ces manuels olïrent aux chefs, aux officiers p
lï d’état­major et aux subalternes de tout grade un guide
excellent. A ces ouvrages sont annexés :
1¤ Un tableau général des ressources du pays pour le lj
al cantonnemeut des troupos, divisé par _communes et villages j
avec des chiffres indiquant la quantite de troupes que le j
·g pays est susceptible de loger, les moyens de transport, enfin g
[Z tous autres renseignements utiles à l’oflicier qui commande 5
i un cantonnement; 1
`F 2° Un ensemble d’indications importantes pour pilotes i
d aéroplanes dans la partie de la Belgique qui est situee au Q
sud de la ligne Charleroi~­Namur·­·-Liege, de même que pour Q
_«< les environs de Bruxelles. g
ig Ce carnet rédigé avec un soin_et une clarté extrêmes se >
complète d’une carte des lieux_d·e débarquement, porte la
f l remarque « Secret » et date de Juillet xgiá. <
Ces manuels de géographie militaire n’ont pas été établis 4
à peu avant ou· pendant la guerre. Même abstractiqn faite du l
temps necessaire a lxmpressxon, cela n eut pas_ete possible. Q
zg Au contraire, tous les documents, comme l’1ndiquent les 3
.i remarques qui sont en tête des divers paragraphes, ont été er
T? acquis depuis xgog par des renseignements individuels. Le {
premier tome fut imprimé en 1912. Nos fils conducteurs gl
nous révèlent ainsi que, depuis ciuq ans, on préparait la
campagne dans tous ses details au sein de a Belgique
‘l neutre. '
Toutes ces pièces ne sont que des ordres de service seërets .
pour une armée anglaise combattant en. Belgique. L’ Lat- V
l mager anglais s’est donc orgamse depuis uu temps assez
bt
k·"