HomeL' orientation nouvelle du mouvement FlamandPagina 16

JPEG (Deze pagina), 1.04 MB

TIFF (Deze pagina), 7.75 MB

PDF (Volledig document), 25.24 MB

‘ ‘ li
i ‘ 4 14 ‘ r
Devant nous, s’ouvre maintenant, une période nouvelle, celle ou nous· ‘ `
A doterons nos populations flamandes d’une culture conforme à leur
l 4 caractère propre. Notre but sera de réveiller en nous et dans les nótres
, les forces encore endormies, - naturellement, là ou intervient la langue · j
i` nous emploierons notre langue maternelle; - et de diriger ces énergies .j
l de façon à rendre notre peuple plus fort, plus compréhensif, plus policé
et, par­là, mieux armé pour sa défense. Pareil noyau Hamand contri­
V buera largement à la prospérite de la communauté belge. Il s’agira de · i .
p prendre en main vigoureusement cette vaste et noble täche et de ne , ·
plus consacrer le meilleur de notre activité à la lutte linguistique. Celle­ci v
Q est seulement et doit demeurer un moyen secondaire d’atteindre notre but. i
T Une foule de vrais Flamands sont disposés à cette besogne. La classe ` "
, supérieure flamandc, dont nous avons indiquë; plus haut la nécessité, se _ j '
á constitue. Elle comptait déjà plusieurs hommes de valeur, admirables
SQ exemples de formation personnelle, qui s’appliquaient, non sans succès, · ·
au relèvement du peuple. Leurs premiers soins allèrent à leur entourage
immédiat. Déjà leur influence assainissante se répandait au loin. Ces
travailleurs _persévérants constituent le noyau sain et fécond du mouve·· ·
? ment flamand. . ~
_Ce groupe grossit. Son prestige s’accroit dans son milieu. Son autorité A
j dispersera les petites coteries. Il empêchera les écarts fougueux et ï
, remplacera Vamertume et le dénigrement par un large esprit de travailj ‘
Ce groupe prend de l'importance`aux yeux de la patrie belge, dont ces «
Flamands prévoyants prennent à coeur les intérêts supérieurs. Dans la
Belgique libre ·et rénovée, leur mérite s’imposera et on les écoutera `
pj volontiers. Ils obtiendront toutes les réformes nécessaires à la prospérité _ j
de l’élément flamand dans l’état belge unir et fort. ` · ii .
,Q .l'ai confiance en eux, surtout parce que, ce premier but atteint, ils
- poursuivront leur travail et entreprendront la partie principale de' leur
" tàche: enseigner à la Flandre la complète mise en valeur de ses riches .. .
j. qualités originelles, non par ses seuls droits acquis, mais aussi et avant
lv tout, par la libre expansion de ses énergies innées.
` · . 2
"F ‘ ‘·
? D i
= . a
l ,
lt é ` i
g`; ~ i r
jee; _ ‘ ,
Ii? ‘ . « ·
-l .
F . . . r . ` · - , . . . " iev `>,
`à'‘ ···`* ·ecï ~# »` ­ i ·· r·,. ‘l ·­`.i. LI .­ ...r ..o=..