HomeNotes sur quelques plantations d'Essences exotiques en forêt d'Amance (Meurthe-en-MosellePagina 7

JPEG (Deze pagina), 794.84 KB

TIFF (Deze pagina), 7.66 MB

PDF (Volledig document), 7.40 MB

I
.... 5 ­
soulfert des gelées de l905 - par contre les mulots et Ie
gibier ont causé quelques dommages spécialement au prin-
temps l907.
En janvier 1928, l°inventaire accuse 238 arbres cubant
40 mc volume tige jusqu°à Z0 centimètres de tour et 47 mc 94
volume total. En janvier I930 une éclaircie enlève 39 arbres
cubant 3 mc 7 volume tige et 4 mc 56 volume total. L°inven~
taire après éclaircie indique I99 arbres cubant 39 mc 8
volume tige et 47 mc 2I volume total.
Ramenés à l`hectare ces inventaires se résurnent ainsi :
Sur pied en janvier Enlevé par Véclaircie Restant sur pied
1928 janvier I930 janvier I930
à I`liectare. à l°I1ectarc. après Véclaircie
Nombre d`arbres .......... I,035 I70 865
Surface terrière ............ 23 mq 468 Z mq 424 ZZ mq 457
Volume tige ............... I74 mc 59 I6 mc 07 I73 mc 37
Volume total. ............. 208 mc 56 I9 mc 84 205 m3 39
En négligeant les arbres disparus par suite de la guerre
et ceux éliminés par la sélection naturelle, ces chiffres mettent
en évidence les accroissements suivants :
Accroissement moyen annuel à l`hectare depuis Ia plantation {I90l­I930) :
i 7 mc 76 volume total 6 mc 53 volume tige
Ifgäzöoissement moyen actuel à l'hectare basé sur la comparaison des inventaires de I9Z8 et
Q i S mc 33 volume total 7 mc 43 volume tige
Taux diaccroissement actuel : 3,8 %.
Ces accroissements sont analogues à ceux des percliis de
Larix Europoea dans nos places d`expériences de la torêt
communale de Montgenèvre (àge : 80 ans environ) (Hautes
Alpes).
Les hauteurs totales en janvier I930, abstraction faites des
arbres complètement dominés qui ont été presque tous
exploités lors de l°éclaircie de I930, varient de I4 à I7 m. 50
mesures prises sur des arbres abattus. I
lfaccroissement moyen annuel en hauteur (moyenne des ~
5 dernières années) dépasse Iégèrement 0 m. 50.
L°accroissement moyen annuel de Ia circoniérence, basé
sur la comparaison des inventaires de 1928 et de 1930 est
d’environ 8 millimètres, les arbres les plus vigoureux ont
gagné I centimètre 5.
Les circonlérences à I m. 30 du sol des arbres restant après
l liéclaircie sont comprises entre 0 m. Z5 et 0 m. 72.