HomeNotes sur quelques plantations d'Essences exotiques en forêt d'Amance (Meurthe-en-MosellePagina 5

JPEG (Deze pagina), 853.84 KB

TIFF (Deze pagina), 7.61 MB

PDF (Volledig document), 7.40 MB

K ï
S [
E 4
.
Ramenés à l’hectare, ces différents inventaires conduisent
aux chiffres suivants :
Sur pied en janvier Enlevés par lléclaircie Restent sur pied
I928 de janvier l930 en janvier l930
à l`hectare. à l°hectare. à Vhectare.
Nomhre d`arI>res ......... 564 98 466
Surface terrière ........... 29 mq 51 3 mq 88 28 mq 59
Volume tige (jusqulà 20 cm.
de tour) ............... 275 mc 87 36 mc IO 268 mc I5
Volume total (cime, bran-
chages et aiguillescompris) 342 mc 2l 44 mc 64 334 mc 09
V L°accroissement moyen annuel à l°hectare depuis la pIan~
tation (I90I~I930) en négligeant tous les arbres disparus
par suite de la sélection naturelle, détruits pendant la guerre,
ressort à IO mc 49 de volume tige à I3 mc 02 volume total (
branches comprises. L°accroissement moyen annuel actuel
à lihectare, basé sur les inventaires très soignés effectués
en I928 et en I930 est de 14 mc I9 de volume tige et de
l8 mc 26 volume total. ce qui représente un taux actuel de
i production d’environ 5 %. _ _ _
Q Les hauteurs totales en janvier I930, abstraction faite de
i quelques arbres franchement dominés qui ont d°ailleurs été
enlevés par l°éclaircie, oscillent entre I9 m. 60 et ZI m. 50,
mesures prises sur des arbres abattus.
" Llaccroissement moyen annuel en hauteur, basé sur les
mesurages effectués après abatage sur une dizaine d`arI:>res­
types, est de 0 m. 65 (moyenne des quatre dernières années).
Les moyennes individuelles pendant ces quatre dernières
années varient entre 0 m. 53 et 0 m. 85.
Liaccroissement moyen annuel de la circonférence basée
sur les inventaires de 928 et de l930 est Iégèrement inférieur
à Z centimètres. Les arbres d°élite dépassent 3 cm.
Après Véclaircie de I930, les circonférences à I m. 30 du
sol des arbres maintenus sur pied sont comprises entre
0 m. 55 et I m. 34. L’arbre moyen mesure environ 0 m. 88 .
de tour (avant lléclaircie il n°était que de 0 m. 8I). .
Tous ces chiffres sont loin diêtre exceptionnels pour le
j Douglas vert. Ils paraissent cependant intéressants à signaler
étant donné la rigueur relative du climat de cette station.
( Ces arbres donnent depuis plusieurs années des graines
Q . fertiles. De nombreux semis naturels ont été constatés dans
la placette. lls présentent une résistance remarquable au
froid. A la joux (Jura) en février I930, des semis issus de
`