HomeNotes sur quelques plantations d'Essences exotiques en forêt d'Amance (Meurthe-en-MosellePagina 3

JPEG (Deze pagina), 693.04 KB

TIFF (Deze pagina), 7.59 MB

PDF (Volledig document), 7.40 MB

` ‘ Q f.?/1;
; * l
V E _;' . ? fr
Q NOTE SUR QUELQUES PLANTATIONS
DESSENCES EXOTIQUES EN FORET D,/XMANCE
(Meurthe­et~l/loselle),
par M. OUDIN,
l inspecteur principal des Eaux et Forêts, chef de Ia première
‘ section de ia Station de Recherches de i’Ecoie Nationale des
Eaux et Forêts, à Nancy.
En l900, en même temps que tut clécidée la création de
l’Arboretum de Champenoux, on détricha, dans la torêt
domaniale d°Amance, en bordure de Vétang de Brin, une
W . surface d’environ 6 hectares pour Vaffecter à des plantations
· d°essences exotiques. Tandis qu`à l’Arboretum proprement
J dit, on constituait une collection des arbres des différentes
Y régions du monde, dans laquelle chaque espèce n’était repré~
e . sentée que par un petit nombre de tiges, à l’annexe de l’étang
. , . de Brln, au contraire, on se proposalt de former de véritables
- I massifs avec quelques-unes des essences les plus intéressantes.
E Le sol est constitué par des marnes assez compactes,
pauvres en calcaire.
Le climat est assez rude : l`hiver, la température s’abaisse
E souvent à ­I5° exceptiormellement à ­25 et (en février 1929)
. à -300. Au printemps les gelées tardives sont fréquentes et
li particulièrement redoutables dans cette sorte de cuvette
occupée par l°étang de Brin. Les étés sont, en général, chauds
. et plutöt secs. La pluviosité moyenne annuelle est d°environ
SGO millimètres.
tl ·
ä I