HomeLe pin sylvestre et son traitementPagina 6

JPEG (Deze pagina), 1.08 MB

TIFF (Deze pagina), 7.66 MB

PDF (Volledig document), 11.26 MB

6
- 4 - .
modifiées. Si l’état serré est favorable à Vhumilication, il ne
W l’est pas à la qualité du bois du peuplement même, parce qu’en
i suite de ce traitement la forme des arbres devient de moins
' en moins bonne. Les sujets à cime étroite et longue, aux branches
dirigées vers le haut ~ qui sont si appréciées à présent dans nos
r bois - furent détruits et tués de cette façon par les arbres à
branches étendues et à larges cimes. Notre système actuel
p d’éclaircie vise à isoler autant que possible ces arbres à cimes
E allongées et se distingue dès le commencement par une forte
intervention dans l’étage dominant.
f La méthode pratiquée auparavant était, pour la raison men-
L tionnée ci-dessus, spécialement une « éclaircie par le bas ».
Notre système actuel est dès le début une « éclaircie par le haut ». _,
En premier lieu, on a le grand avantage d’obtenir une forêt
avec des arbres de forme irréprochable; mais, ce système visant I
à enlever non seulement le bois mort et dominé, mais encore
t et swáout des sujets sains, le rendement des éclaircies est beau-
i coup plus élevé. Autrefois, chacune de ces premières éclaircies
· coütait gros, mais maintenant elle rapporte 10-15 m3 de bois
L vendable avec un revenu net de fl. 50.- à fl. 75. - par hectare.
i On peut vendre tout ce bois dans les centres horticoles à des
4 prix favorables. La « Nederlandsche I-Ieidemaatschappij » a une
Q section spéciale pour le débit des menus produits des bois,
g qui s’occupe particulièrement de la vente de ces perchettes des
r premières éclaircies dans les centres horticoles ou il n’y a pas
· de forêts. Comme ces produits des éclaircies sont réalisés d’assez
. bonne heure déjà, il est évident que le prix net des peuplements
l est abaissé et par conséquent le rendement augmenté. E
·· Cependant, la question est de savoir, si, par ce traitement,
l’ombrage intensif du sol, qui est si nécessaire pour conserver
des conditions humiques favorables et la fraicheur du sol,
n’est pas trop réduit. ,
, L’éclaircie par le haut a besoin d’un correctif : lors de ces _
éclaircies tout le bois menu sans valeur reste dans la forêt à
_ l’endroit ou le pin a été abattu. Les arbres sont donc ébranchés ~
W C dans la forêt et les tiges seules sont vidangées. Les fortes pre-
mières éclaircies fournissent ainsi une couche épaisse de bran-
, chages. Cette soi-disant « fumure de branches » (takbemesting)
s’est montrée le moyen le plus sür de rendre possible Véclaircie