HomeTraitement des pineraies en campinePagina 3

JPEG (Deze pagina), 0.97 MB

TIFF (Deze pagina), 7.58 MB

PDF (Volledig document), 11.95 MB

“ TRAITEMENT DES PINERAIES EN CAMPlNE
·. r . par C. LATTEUR, .
‘ , .·.· ”' sousánspecteur des Eaux et Forêts.
·"­'» _ ' Z Il est de règle d°éclaircir les pineraies de Campine avec ‘
‘ r ‘ grande prudence. Le sol s`y dégradant rapidement, on craint,
» avec raison, d°interrompre intempestivement le couvert qui
° ‘ · le protège, par une éclaircie un peu forte. Il en résulte des
" . t al 2 pineraies denses, à icüts réguliers et allongés.
"` Nos voisins de Hollande, en sol à peu près pareil, opèrent
` autrement depuis quelques années. lls enlèvent par leurs
l { coupes d°amélioration dès que la pineraie atteint l7­l8 ans :
ï_ 7 i l 3, 4, voire 5 m3 à l°Ha et par an. Cest Z, 3 fois plus que nous.
i Leurs pineraies sont donc beaucoup plus claires que les
, nötres. C’est qu°ils visent a introduire d°autres essences
" I _y résineuses et leuillues en mélange avec les plus beaux syl-
" V vestres réservés. En certaines situations, ils espèrent même
A . I obtenir la régénération naturelle de leur pineraie, après un
travail approprié du sol. La production de la pineraie passe
donc, pour eux, au second plan.
lls ne craignent pas la dégradation de leur sol, parce quiils
" . le gardent couvert par les branchages des sujets délivrés
` dont on ne vidange que le tronc. Ciest l°application du
W ‘ système von Kalitsch décrit dans le Bulletin de la Société
" i Centrale Forestière de l92l, pages l à IB, qui est en somme
_ • la fumure ligneuse du peuplement.
Des expériences ont été établies fin l928 dans le domaine
q t de l’Etat, à Raevels, pour étudier les eliets de ce traitement.
· M Dans quelques années, sans doute, fournironbelles déjà des
renseignements utiles. lls le seraient davantage, je crois,