HomeStatuten en andere stukken betreffende de Maatschappij tot zoutwinning op het eiland St. MartinPagina 6

JPEG (Deze pagina), 739.64 KB

TIFF (Deze pagina), 7.12 MB

PDF (Volledig document), 77.93 MB

l
l
m
i .
l
`
i
1
l, I.
l
ä Nors
SUR IRAFFAIRE DES ETANGS SALINS DE Sr. MARTIN.
is
l
ïä Cgucgggigu lärgnçgigg, ­- Deux Elängs Sälius, la G7‘d7ld’0<Z6‘€ Gt
ii C/zaverise, ou Bretagne, ensemble plus de 80 hectares, dont la concession,
feite à la Société Pnnmuou ET Com)., a encore environ 84 ans à courir. --
l Des travaux importants ont été exécutés, et une somme de 80 à
90,000 florius sufüra largement pour les terminer.-Ils produiront alors
plus de 20,000 tonnes de sel per an.
E Conccssiun liollamlaisc. ­­ I/étang Salin de P/zilzpsöourg, environ
{ 200 hectares , coucédé a Mr. PERRINON pour 80 ans. Moyennant les travaux
A nécessaires, la production sera environ de 50,000 tonues au moins par an.
E Il a produit accideutellement ces quantités, notamment en 1848 (1); rien
A, de plus facile que d’en assurer et iégulariser la production annuelle, en
fa le défendant contre les inondations, et en le soumettant à une exploitation
l méthodique.
l Avec une dépeuse de 150,000 florins au plus, on assurera, pour la A
première année qui suivra Pexécution de la digue d’enceinte, une récolte
de 50 it 60,000 tonnes, soit un Lénéfice minimum de 200,000 florins, qui
seront plus que suftisams pour completer tous les travaux.
· Procluctiou tutmlc. ­­­ La production totale des Etangs sera donc
de 70,000 tonnes eu moins, une fois que les Salins seront achevés.
Marchés de vente. ·-·­ Les marchés de vente sont,
i l°. Les Etats Unis, qui consomment au moins 600,000 tonnes
° 2°. La pêche de la Morue Française, qui emploie au moins 30,000 ,,
3°. Les Iles voisines, qui consomment environ 6,000 ,,
ë Ensemble 636,000 tonnes.
* Frèt disponible. ­- D’après des documents officiels, le fret dispo-
, niblc et perdu pour les Etats­Unis, tant des nevires qui fréquentent les
Antilles, que de ceux qui reviennent des cötes de l’Amérique du Sud, en
l passant sous le vent de St. Martin, est de plus de 321,000 tonnes
{ Le frèt de retour inutilisé des Antilles Françaises aux
i lieux de pêclie de la morue est de 15,000 ,,
L Le cabotage inter­colonial prendra au moins 4,000 ,,
Frèt disponible 340,000 tonnes.
(1) Voir Verslag van het beheer van Curaçao etc. pour les années suivantes.