HomeChemin de fer de Maestricht a Sittard?Pagina 20

JPEG (Deze pagina), 676.48 KB

TIFF (Deze pagina), 7.02 MB

PDF (Volledig document), 16.66 MB

a I
­- ·i8 -
voyageurs , de faire de meine et d`éviter le malheurenx ehed q
min de t`er dont nous a doté M. le ministre. Qu’ils eonti- L
nuent plutöt à se servir , pour le petit trajet de Maestricht à
Beek, comme par le passé , des services de diligences , aux- ï
quelles il faut, il est vrai, une heure de plus de temps pour
faire le voyage , ­mais qui" par contre n’otfrent aussi pas ces i
dangers. L
Je rappellerai á cette occasion à mes compatriotes , que Z
pendant douzc ans j`ai défendu leurs intérêts à la Première vi
Chambre des Etats Généraux, que par la parole et mes écrits
j’ai proteslé contre la spoliation dont le Limbourg a été l’ob· Q
jet , lorsqu‘on lui enlevait les eaux de sa belle rivière , de
cette Meuse que nous devons aimer , parce qu’elle serpentc
dans nos contrées et seinble nous sourire et nous inviter à
nous servir de ses eaux pour le transport de nos m=archan·
discs , rivière indiquée dans tous les traités , qu’on a cédéc
à la Belgique au détriment de Vindustrie et du commerce de
notre Limbourg , sans aucune eompensation. Par suite il est
vrai on a gratifié nos ministres de quelques cordons de
l’ordre de Léopold. i
De même je n’ai pu voir d`un oeil indifi'ére·ut , qu’aujour­
•l'hui que la province va être dotée d’un chemin de fer de
l'Etat , on lui reserve une voie de communication qui offre `
des dangers perpétuels. Cela prouve à mes amis, que si je
suis hors de la chambre , je ne suis pas hors du monde et w
que je suis resté fidèle à mes principes, de défendre la bonne
cause.
Mais , me dira-t-on , qucl remède faut-il donc employer
pour ohtenir une railway solide et qui puisse résistcr aux _
charges énorines qui devront y passer.
L
il
s
Ji
iq
‘l