HomeChemin de fer de Maestricht a Sittard?Pagina 19

JPEG (Deze pagina), 699.75 KB

TIFF (Deze pagina), 7.03 MB

PDF (Volledig document), 16.66 MB

_,I;»f;‘ïYQï,Z`ZT.L.ï ""L ’"ï"~4è···€··;ï·#­=¤·~€¥ï=~··?·l"ï?;l****""^”"""‘°"*°’”"'ï"‘°""“‘°:?iï";L"’>“""l;N;&";
nl
ii 't
t
ï ~ tv W
i teuir un puits artésicn, ou à une prol`ondct1r de 506 pieds,
l ou a constaté vingt couclies différentes. L,
Que MM. Thorbecke, de_Willebois et Pyls vicnnent donc l
T nous dire qu`il n’y a plus de danger a craindre, nous nous
ll garderons bien de nous fier à leurs assuranccs. Libre à eux
p dc se scrvir de l eur chemin dc fer. Nous proposons même
l que ces Messieurs fassent après l’hiver , en Mars ou Avril ,
pt sans aide ou compagnie du public et d’employés, à moins L
que quelques amateurs ne vculcnt s`cxposer avec eux comme gl
att ballon, it eux seuls Vinauguration du chemin de fer,
qu`on dit avoir lieu lc 25 Octobre prochain. Un pareil trio '
conduisant lc couvoi d’h0nneur scrait digne de la Néerlande Kg
ä et surtout du Limbourg qui doit tant(?) à ces Messieurs.
Qu`on leur ajoute les ingenieurs qui ont projeté les travaux
V avec unc bonne partie de wagons lourdement charges de l
houille et de picrres de sable, et le personnel nécessaire
L d’un convoi: machiniste , chaulïeur , garde­convoi , garde- {
frein , etc. , sera bien att complet. Qu’cux donuent Vexemple
qu`ils ont toute confiance dans la solidité de la ligne , et se
sacrilient , s’ils le veulent , à leurs convictions.
, Quantà moi, ma vie et cello des miens mc sont trop pré- t
cieuses pour qucje les risque si légèrement. Jamais, tant
_ qu`exislera la ligne suivant le tracé actuel, je nc m’en scr- L
virai, et ne souft`rirai pas que mes enfants s`en sci-vent.
L J’aime mieux alors , lorsquc je dois me rendrc dans les pro-
ï vinccs méridionales , passer par Acrschot et Anvers, ot`t
n’existe pas ce péril continuel , ou l`on voyage meine plus
vite , moins cher , en toute sécurité et sans s`cxposer pour l
lc bon plaisir de M. Tltorbecke ct ses subordonnós. (l
l Je conseilleforlcmeut à mes eompatriotes et à totts lcs Y
; 3
lt l
'
l

tl ,
l ,.
A