HomeChemin de fer de Maestricht a Sittard?Pagina 16

JPEG (Deze pagina), 682.17 KB

TIFF (Deze pagina), 7.06 MB

PDF (Volledig document), 16.66 MB

l `
... 1.4 .. r
volonté, si ses connaissanees pratiques et tltéoriques , il a g
été architeete Et Breda et à Maestrioht. Dans ces deux forte- ,
rcsses il a fait réparer des pavés et entretenu les casernes ;
mais de là a la construction d'un ehemin de fer il y a loin. t
Cependant ce n`est pas justemont la 1`aute de ces jeunes Q
ingenieurs, si le ehemin defer n’est pas ee qu’il devrait étre.
Dans le fond e’est le ministre de fintérieur qui est l’unique
homme responsable, e’est lui qui doit savoir choisir son per- i
sonnel : des hommes aptcs aux fonctions qu’ils occupent.
Lui, tout professeur qu`il a été, ne connait sans doute rien
en chemins de fer. Mais pour cela justement il doit s’entou-
rer d’hommcs qui s’y eonnaissent et qui peuvent Véolairer, ;
lui fournir des renseignements. En y allant de cette façon l
M. Thorbecke fait du tort au Limbourg, qui deux fois lui l
a prouvé sa confiance en l’appelant à le représenter à la
Chambre, et au pays enticr dont il dépense les deniers sans
utilité aneune.
Le danger existe­t­ildonc toujours, me demandera-t­on °?-
Je erois malheureusement devoir répondre aflirmativement
à cette question, et voiei pourquoi :
Il est pour ainsi dire impossible qu’un terrain marécageux
présentej, avec un déplaeement des travaux settlement de 50
métres, assez de solidité, pour porter des remblais formida- J
bles, ayant une hauteur de plus de vingt métres sur un
diamétre qui ne sera pas moins grand. Pour toute réponse “
à cette objection on a dit : « le tracé primitif était exécnté
gi remblei, le tracé aetuel est en déb/ai. » Je prétends que
ee n’est qu’un subterfuge qui est inexact en cxaminant les
travaux de prés. Il existe un déblai , eela est vrai , dans la
percée de la montagne du bois d`Elsloo, auteur de laquelle p
t
i
l
l
• l