HomeChemin de fer de Maestricht a Sittard?Pagina 11

JPEG (Deze pagina), 697.87 KB

TIFF (Deze pagina), 7.01 MB

PDF (Volledig document), 16.66 MB

c _ ·· · we- a t ­ ....» «...,,.,...t s.......-..,. M Ec _

s
l
t
t
` - 9 M lil
a été examiné par une commission spéeiale, et assure qu’il
nexiste plus, d’aprés les personnes compétentes, le moindre · t
danger.
M. Pyls , bourggmestre de Macstricht, ajoute enfin, que i
par les affaissements qui ont eu lieu, il n’est pas arrivé de
malheurs et qu`il n’en est résulté que des perles matérielles.
t La partie affaissée du cltemin de fer, avait été construite en
I remblai, afin de donner a laeourbe le rayon voulu de 1000
r métres. Aujourd’l1ui cette même partie est construite en
débloi, c’est­à­dire sur la terre ferme, mais le rayon de la
p courbe a ainsi du être réduit à 800 métres. Il nly a donc
plus de crainte pour la sécurité de la circulation. Les inge- al
nieurs sont parfaitement rassurés sur ce point,et le nouveau F
tracé a été adopté pour pouvoir tinir la construction dans
un temps déterminé. » ‘ F
Voilà donc cn quelques muts de quelle maniérc s’est pro-
noncé sur cette question si hautement importante pour la E.
province, le premier corps représentatif du Limbourg,celui
auquel incombe tout d’abord lo devoir de s’0ecuper de nos ,
affaires et de soigner nos intéréts. Peut­0n dire qu’en cette é
oceurrence il alt répondu à sa vocation et rempli la tàche ,
qu`il a assumée? E
Je crois pouvoir répondre négativement. Sur une affaire
de pareille importance, les représentants d’une province ne l
doivent pas passer à la légère, la toucher seulement du bout .
des doigts , craindre de désobliger uu ministre ou un com-
missaire du roi et ne pas se soucier des suites désastreuses
que peut entrainer une entreprise faite à la hate et sans
examen suffisant par des personnes aptes. Nos conseillers r
provineiaux étaient bien au contraire appelés a approfcndir ,
2 t
al
ll