HomeCorsatPagina 15

JPEG (Deze pagina), 544.30 KB

TIFF (Deze pagina), 5.64 MB

PDF (Volledig document), 13.53 MB

.... 13 ......
Peu de jours après que l,€llV0l de Lamartine fut par-
venu a Corsat, le redacteur du journal de Genève, Le-
comte, présenta des Excuses cb M. Lamariine, au sujet i
d’une visite qui lui a été iuite ft son passage par Genève.
Il lui dit:
Ici tu comptais voir Petit­Seun ou Richard,
Les deux Heutsch ou Gaudy, Chaponnière ou Congnard,
Et tu veux sur le champ punir leur négligence;
Rül, iill VRS Sillls 1'€IlllS8 €X€l`CCl` lil. V€llg6RllC€2
Aucun d’eux près de toi ne s’ofl`rlt le I)l‘€llllGl‘,
_ Aussitöt tes faveurs tombent sur . . . un b((7’bl€2‘.'
Ces vers prouvent moins contre le poète qu’ils ne té-
moignent contre l’esprit général du pays et qu’ils ne servent
à reconnaitre la place assignée à, Corsat par les citoyens de
Genève. Du reste la tactique que l’on met en oeuvre contre le
barbier n’est pas autant celle par qui l’on méconnait, et qui
pourrait ne pas être sans danger, que celle par qui l’on nie,
et qui est plus sure et plus meurtrière.
- Corsat!
" A ce propos on hausse les épaules, on prend des airs q
G étonnés, on feint d’ignorer ce nom­là.
­- Votre barbier­poète! dites­vous, non sans un brin i
d’enthousiasme.
· ­-­ Un barbier! et qui fait des vers? Allons donc!
Puis un sourire froid et hautain, et soudain le discours q
change de direction.
Corsat, nos citations ne l’ont montre que trop clairement,
q appartient au parti libéral, le gouvernement cantonnal est
i conservateur; Corsat appartient a la bourgeoisie, Genève
regorge de préjugés d’aristocrates. Pour mieux nous faire
comprendre 110us dirons que Corsat occupe dans la société ‘
l t
l
ë j