HomeLes coalitions de 1828 et de 1868 en BelgiquePagina 84

JPEG (Deze pagina), 462.80 KB

TIFF (Deze pagina), 4.61 MB

PDF (Volledig document), 43.30 MB

i is
-­ 82 ­­­ t
· ~ 2 ll
fx dataires de la division liberale, M. L. llymans et J.
=e . Bouilece, l’llI]l11€1lS6 majorité de mes concitoyens ne
p doit­elle pas conclure avec moi, que les anglais sont
rl r I DOS 1Y1äl.tI`GS, qü.6 HOIIS HC SOIHHIGS Pll.lS qllë l€llI'S V3«S­
wl { SHJIX, Oll si l’OIl préfère, l€ll1‘S Sl.1j€lTS,qllC IlOlSI`6 3.I`Il'1é€
l ,l 11`est orgunisée que pour la défense de leur politique i
= et de leurs interèts, que notre prétenclue in<lépe11­
l (l3,HCG ]l€l,lLl0l]3.lG 11,BSt qll’l.ll1 Vülll IDOL, HH (ilOlllOll!`€LlX
kg li l11CIlSODgG, U.l'l€ {LlH(êI`G lI'OUlG. Bll qllê le <]’0Z67'7Z(Z/ (/E l
liege avait cent fois raison en 1830, lorsqu’il vouait l
{ à la ámzfe el ei Z’0ppo·0á2·e éternels de l’liuma.nité, les
miséraloles ambitieux sans capaoité qui, ne songeant ë
I. qu’à eux­mêmes, et à leur sotte vanité, nous ont i
livrés à amais et places à le merci cles plus incapables
[I enriemis de notre malheureux pays, oo1nmel’a. cons- T
fl taté l’historien M. De Leutre , dont l’opinion ne
g peut pas être suspeote , puisqu’il a écrit sous le
_ patronage de Léopold l‘". 2
ik j Liege, le 25 février 1869. l
l .
l`
ll l
ll . l