HomeLes coalitions de 1828 et de 1868 en BelgiquePagina 59

JPEG (Deze pagina), 513.98 KB

TIFF (Deze pagina), 4.63 MB

PDF (Volledig document), 43.30 MB

l -­ 57 -·-
l
l mal fondé, mais encore qui a valu , aux honorables
a_ dames, des imputations injurieuses , et à nos cures,
,i_ l’odieuse mission de faire tous leurs ellbrts pour
)0 ernpêoher la frequentation de cette ecole,en la signal-
r_ lant comme un lieu de perdition. ä
er i Il lui sera faoile en présence du texte formel de
de notre incomparable Constitution, qui proclame que
ns Venseignement est non seulement libre, mais encore
les que toute mesure preventive de nature à porter obs-
,xe tacle a l’exercice de cette liberte est interdite, de de- i
rlle r montrer que M. Theodore s’est place au clessus de la
on loi, qu`il a viole la Constitution dans une de ses i
bi- dispositions essentielles ; car il serait impossible de J
ice prendre une mesure préventive plus energique que l
tiet celle dont il a frappe cette institution naissante, et
es- il ajoutera, qu’en sa qualité de franc libéral il est
rde lionteux et oonfus d’avoir encore a signaler de pareils ä
era q attentats contre la constitution, 22 ans après que l
ent le liberalisme s’est organise precisement pour y q
Jles ä mettre un terme, ce qui est d’autant plus rleplorable
une que le long usage cl’une faculte, l’en1ploi constant r
rble cl'une autorite arbitraire prennent àla longue uu
de 3 caractere de legalite qui convertit en droit ce qui n’est
ule­ qu’un abus.
que
l
Q qxcàgr ` ; ïxgç;" Y M Ar A,_ k ___ _ _ i g Y Y