HomeLes coalitions de 1828 et de 1868 en BelgiquePagina 23

JPEG (Deze pagina), 512.15 KB

TIFF (Deze pagina), 4.60 MB

PDF (Volledig document), 43.30 MB

.. 9; ..
Liege , c’est ce qui la rendait inattaquable dans sa
source. En efl`et , rien de plus universel , rien de
plus général en Europe que cette agitation revolu-
tionnaire dont le centre de direction était à Londres
et auquel présidait probablementlord B0ut·Feu. Pas 1
un Gouvernement n’a échappe aux tracasseries inces-
t sautes, aux pétitions sans nombre, aux attaques des
journalistes reclamant la suppression des lois des im- ‘p
póts et des réglements de police, sans laquelle l’élablis­ 8
sement daagse de la liberté en tout et pour tous, est
M impossible. Tous les gouvernements sont assaillis et 1
qualifiés de tyraus, pendant les années 1827,28 et 29
pour préparer les voies et moyens, et arriver à ces
épouvantables commotions, qui amenèrent cn 1830
la ruine des populatious et la chüte de plusieurs
dynasties, et tout cela pour afïerniir de plus en plus
la prépondérauce politique et commerciele de nos
bons amis les Anglais. l
V Pendant que l’on signalait Guillaume la vin- i
clicte publique comme un despote, parce qu’i1 ne il
permettait pas que au nom des catholiques, et sous vz
pretexte de les <léfend.re,ils fussent livrés sans défensc l
à la voracite des Loups Rapaces, Charles X était ,
. pourclïassé , vilipendé , sous pïétexte qu’1l était

l
l
l
ll
al
UA- W