HomeLes coalitions de 1828 et de 1868 en BelgiquePagina 17

JPEG (Deze pagina), 522.66 KB

TIFF (Deze pagina), 4.60 MB

PDF (Volledig document), 43.30 MB


, ­- lïi -­
j rition, les mots ·Royaume des Pays-Bas disparaissent,
notre gouvernement s’appelle le Gouvernement
Hollandais , absolument comme si nos députés
n’avaient pas pris part a l’Aclministration du pays ,
Guillaume n’est plus le roi des provinces unies et
__ des oolonies , il est le roi de Hollande tout court et
` traite le reste en pays conquis.
; Jamais à aucune époque de notre histoire, Yéglise
I catholique ne fut plus respectée; car , au nom de lu
j liberte des oultes, le gouvernemeut des Pays­Bas
veillait à ce qu’il ne fut porte atteinte ni tl sa
liberté , ni à sa diguite, en la laissant se transformer
en un instrument d’exploitation au profit d’un parti
politique. De Gerlache et ses collaborateurs se
mirent à répeter, sans cesse et toujours , que les
catholiques étaient opprimés, par le ministre Van
Menen , lequel était qualitié de la même façon que
M.Frère­Orban l’est par la Gazette de Liéye,clepersé­
cuteur, de spoliateur de la religion, parce que mieux
que M. Frère , il veillait a ce que les fonds atïectés
aux services du culte ne fussent pas détournes de
leur destination et à la merci de cette secte fanatique j
dont les adeptes sont appelés de nos jours des
cléricaux, et que dans ce temps là le clergé lui­1neme
j signalaient comme des Loups Rapaces.
jl
ll l