HomeReims, Soissons, Senlis, ArrasPagina 82

JPEG (Deze pagina), 685.44 KB

TIFF (Deze pagina), 4.89 MB

PDF (Volledig document), 64.56 MB

r ’ ‘ · · ‘ ' =.
. ·‘ lr
: P
, les légumes crus des champs, d`autre lit que le bord
de la route. ll en tombe d’épuisés qui meurent sans
­ parler; des femmes se suieident; des homnires, des ` jj
j vieillards, d·es inürmes, qui ne marchent pas assez l
vite sont abattus; des cas de folie subite éclatent M
dans les rangs; de ville en ville, ou de village en
village, les mallieureux sont repoussés
Avec quelle angoisse se lisent les quinze pages du jj
M journal de route ou M. Grondijs raeonte heure par lf
heure l’eifrayant voyage de Mgr Ladeuze, du vClï12I­
noine Cauclrie e·t de leurs infortunés compagnons, .
de·puis Louvain jusqu'a Bruxelles par la route de
` '1`ervueren. ll
C’est sur cette route que tut assassiné, - nul autre
mot ne saurait convenir, -- le _jeune Pere Dupierreux,
jésuite, dont tout le crime était d’avoir éerit sur son jj
. ealepin : << Lorsque autrelois j`ai lu que les Huns
sous Attila ont dévasté des villes, et que les Arabes
ont brülé la bibliotlieque d’rlexandrie, j'ai souri. ‘
llaintenant, je ne souris plus, depuis que j’ai vu de
e mes propres yeux les /een/er de ee temps incendier
les églises et la célebre bibliotlreque de Louvain. >>
J Tous l-es prêtres furent obligés de eontenrplerl
' l’agonie de leur mallieureux eonfrère. Quand il eut r
expiré, on le leur lit enterrer sur l·e lieu même. Ensuite,
le: lieutcnant leur adressa l`allo=eution suivante : <<Au
nom de l‘.E,1l1[)CICU1', je vous lais prisonniers com=m·e
otages, pour être emmenes avec notre colonne, a tra-
vers la Belgique. Si un seul eoup de fusil est tiré sur
les troupes par la population, vous serez tous fu- L
siliés. >> Les eeelésiastiques furent ensuite hissés sur
des camions ouverts et envoyes a Bruxelles ou leur ·
exhibition lit sensation.
j Une partie des survivants furent relàchés, dans
les jours qui suivirent, grace fr l’énergie et a l’habileté
de M. Grondijs; mais combien d’autres furent mas-
_ saerés, ou emmenés en captivité; le cardinal Mercier
et d’autres témoins nous l`ont appris.
L (1) Nothomb. Lex Barózzres en Belgique, p. 132.
l
Y f l ' p