HomeReims, Soissons, Senlis, ArrasPagina 63

JPEG (Deze pagina), 717.56 KB

TIFF (Deze pagina), 4.73 MB

PDF (Volledig document), 64.56 MB

l g - 64,-· .
· Et c’est en cette même année que le Brabant, par ` I
la grace du niais, de l’énervé, du débauché, mais du L
bien conseillé jean IV, vit s’allun1er le Hambeau de 1
l’Université de Louvain. ë
Un contemporain, le continuateur des Zïmbim/sebe J
Yeszezz, nous expose dans sa chroniquc rimée, en, ‘
i termes laudatil s pour le prince, le récit de sa fonda- J
tion. .
" lférection d’une Université, d’un sizzdizmz generale, 1
était soumise à des règles. établies depuis près de I
I deux sièeles et exigeait des négociations avec divers (
intéressés. Le duc avait songé, paraït-il, à. établir ia. I
si-enne à Bruxelles; mais les autorités de cette ville ‘
redoutèrent la turbulence des étudiants; celles de (
I Louvain, prévót, doven, chapitre, bourgniestre, éche­ S
vins se montrèrent plus accommodantes. D’accord avec
le due, elles envoyèrent au Pape l’écolàtre de Saint- S
Pierre, Guillaume Neep. Martin V accueillit leur re-
quête avec faveur et, le Q décembre 1425, une zulle, I I
, ou il exaltait l’utile et glorieuse mission des sciences · C
I et des lettres, dotait le monde clirétien d’un nouveau d
L foyer d’études. Au nom de tous, le duc avait promis d
V au Pape que ceux qui s’y livreraient aux travaux de ll
l`esprit n’auraient jamais qu’un but : y puiser pour 1‘
eux et pour les autres des elements de progres moral, lc
, mi iïzibi dircipliïzie alyzze mpiemfize s/211/fix ere/rezz/z·.v, d
°‘ xibi ei zzléés melieïes eme ïwlerm/. ` nl
’ Parmi les stipulations de la bulle, se trouvait la
condition que, dans l’année même, le due et les autres iq]
autorités transféreraient leurs droits de juridiction ,1
au recteur de l’Université. jean IV ne s’y résigna ïl
. qu’au bout de quelques mois, et il accorda aux mem~ O
bres et suppöts de l’Université les libertés et les ïr
franchises enviées dont jouissaient les bourgeois de C
Louvain. La cérémonie d’inauguration eut lieu le i Fl
7 ïptembre 1426 dans l’église Saint-Pierre; l’ouver-
ture des cours, solennellement annoncée aux puis-- 1 PC
sances temporelles et religieuses, se lit le 20 octobre. le
L Le 7 mars 1431, le pape Eugène IV autorisa la col- ' m‘
lation des grades en theologie. lforganisation était 56*