HomeReims, Soissons, Senlis, ArrasPagina 46

JPEG (Deze pagina), 613.87 KB

TIFF (Deze pagina), 4.71 MB

PDF (Volledig document), 64.56 MB

w - 46 - . ë
R ,
lu grandeur, tous lcs trésors dc la naturc mêlés à l
gi tous los trésors dc la tradition qu’cllo renouvcllc ot -
j _ lécondc sans ccssc; scroinc domination de l’esprit, de
Q la pcnsóc ordonnatricc, mais non pas arbitrairc, non W
J pas capricicusc, rcspcctant sa collaboratricc docilc,
gi la matièrv, qui c·st d’autant plus souplc ct complai-
santc Si la volonté ct au rêvc dc l’artistc quo cclui-ci
ë zi micux su la sollicitcr ct micux la ménagcr.
. Et, si lc cicl ct lcs politicicns pormottent quo
Q l’union sacréc qui s’imposa aux conscionccs ct sc Ht
‘ dans tous los cocurs ii l’hcurc dc l’éprcuv€, survivc au
dramc qui nous l’a valuc; si la France régénéréc par
g tant dc sang vcrsé, maïtrcssc ct consciento de scs
T i dcstinécs peut proposcr ot fournir à scs artistes,
f" comme au temps des cathédralos, un grand pro-
_ { gramm‘c commun ou ils n’auront qu’à puiscr la
ptt substancc moralc dc lcurs ocuvrcs, ah! mcssiours,
Q qucls boaux jours, qucllcs divincs auroros nos dcs-
ccndants vcrront! Mais pour qu’ils puisscnt los voir, · ,
l il nous faut la vi<‘toir­c, ct la victoirc ii qui la, msg
clcvrons-nous, simon à ccux qui sont morts, à ccux qui F
combattcnt cncorc lc bon combat ct qui ont gardé la
j l`oi en la patric? A aux donc notrc plus fcrvcntc " Tj
Q pvnséc, Ei cux toutc la dévotion dc nos cocurs. .
jc vous dcmandais, cn commcngant cnscmblc cc
p€‘l<‘rinag0, d’0nvoycr fi tous coux qui sont là-bas ct
p aussi Si ccux qui sont tombés, comme dans unc
ardcnto télépathic, nos pcnséos, notrc gratitudo, notrc
hoimnagc ; ch bien! avant dc nous séparcr, réunissons
(‘l]COl'C, dans uno mucttc ct fcrvcntc oraison, tout cc
. quc nous avons dc mcillcur cn nous-mêmes, cnvoyons-
j ls leur ct, pour parlcr avcc notrc du Bcllay, quo gràce
Si cux, vivo à jamais la Franco,
F Mèrc das arts, dcs armes et des lois !
ëï ‘ ANDRE MICHEL.
F;
i , .
i
J l