HomeReims, Soissons, Senlis, ArrasPagina 34

JPEG (Deze pagina), 723.83 KB

TIFF (Deze pagina), 4.70 MB

PDF (Volledig document), 64.56 MB

` «­­­ 32 - ` C
,Z g leur methode, de cette fameuse critique allemande
‘ qui prétend faire la legon au monde entier.
·, i L’avoeat va même _1usqu’à. insinuer que nous avons
{ t fait exprès, nous les Français, avec la << frivolité >,
; ; qui nous distingue, de placer toujours des batteries
g , . . . , .
i ä dart1ller1e aupres de nos cathedrales pour obhger
f " les Allemands à les eanonner et pour avoir ainsi sous
; la main un mot1f de les accuser de barbarie devant
‘ ll le monde!
. i r' .
1 1 je défie le neutre le plus germanisant de trouver
l`? 1 autre chose dans la brochure de M. Paul Clemen.
"1· Seulement, vous y trouverez toutes sortes de digres-
1 sions comme il arrive tou`ours, si ’en crois mes amis
.1 ­ J
du Palais, dans la défense des plus mauvaises causes.
I Et il en est qui sont faites pour émouvoir le coeur des
` lecteurs mnocents et sensibles. G’est ainsi, par
.V exemple, qu’il proteste, à propos de la mort de Péguy,
. du chagrin qu’on en éprouve en Allemagne; 1l était H
- pour eux aussi un des conducteurs de la Jeunesse". A tij, r
av lei je me permets de répondre à l’auteur que Péguy ·-
` ~ A · · A 1 " V ‘*·
71,5 lui-meme, s’1l pouvait les entendre, eut récuse ces 1
’ s m athies et commisérations et se füt eontenté de
Y P . .
,1 _ leur opposer ces vers admrrables -~ les derniers pres- 1- "
,· ­ , .
ël que qu il a1t eerits avant sa mort t 1,01,
Heureux eeux qui sont morts dans les grandes batailles,
K, Couchés dessus le sol à la face de D1eu...
Heureux ceux qui sont morts...
_, _ Mais pourvu que ee füt dans une juste guerre ;
gl Heureux ceux qui sont morts, car ils som retouriiés,
Q, ïg Dans la première argile et la premiere terre ;
1 E I-Ieureux ceux ui sont morts dans une 'uste uerre
H 1’q^ 1131* ‘J’ä '
2 ïà eureux es eprs murs et cs es moissonnes .
l al
* F,1 . . .
l Comment notre avocat aura1t-1l u rouver ee U1
ä , . ­ .
§ n’etait pas prouvable? Comment faire croire, en ce
temps de 75 et d’avions, que e’est - sans même par-
ler des démentis formels opposés à leurs prétextes
l l i? ar le eler é et les chefs m1l1ta1res - clans les tours
l Vl gl g
ä §1 d’une eathedrale qu on se place pour observ-er ou pour
êá . · > '
1; bombarcler lennemi ?
E Serait-ee, par hasard, paree que nous avions juehé
1 ;'l
l il
X
li X 4