HomeLes soldats musulmans au service de la FrancePagina 76

JPEG (Deze pagina), 1.03 MB

TIFF (Deze pagina), 7.79 MB

PDF (Volledig document), 69.89 MB

W L
, ­- 74 W . .
L`administration sous l’insti¤·ation de la ‘ f u
c , L . O presse, ien orça
les multiples organes qui surveillaient deja les indigenes, et
l les autorites ciyiles qui en assurent le fonctionnementfurent , · ·
investies de pouvoirs tres etendus. ‘ A L
Des brigades de gendarmerie et des pelotons de poli- ‘
ciers promenent des groupes de nos coreligionnaires, me- · ·
nottes aux mains, aux yeux des Europeens et de Vetranger ` ·
pour leur apprendre ee qu’est la population musulmane. , W
Que faut-il de plus pour attirer l’animosite et le mepris `
sur un peuple desarme comme le notre? _
(Nest avec ces procedes et les calomnies de la presse
qu’un peuple eivilise dresse et attire la sympathie d’un pcuple p L _ _
5 ignorant “?
Le musulman devient un être meprisable et facheux ` ‘ _
·;:;.i;à dans le pays de ses ancêtres. ll se debat, tel un naufrage L _ L
sans secours au milieux des intrigues qui Vassaillent de
partout. 4 i
Et ces demonstrations ne tarderent pas a faire une u n
forte impression sur les chefs de l’armee indigène. Le mot l
d’ordre circula comme par enchantement dans tous les . p
clans: <« ll faut être juste, mais extrêmement severe>>. ° __v. _
‘ · <<Juste» est une facon de parler; «severe», les trou­ L
· piers musulmans en yoient de toutes les couleurs. « Vous
êtes tous les mêmesy, nous disent nos chefs. p V
’ n (`eux qui commandent le corps musulman, redigent des Lfif _
« instructions specialesii pour prescrire aux cadres subor- L 4‘p­ _ `
ll" donnes de manier la discipline dans le sens qui convient à _=« »
des gens dont la reputation est decrie publiquement.
Les officiers et les grades indigenes sont interpelles par
les chefs, au milieu de la troupe, avec des expressions qui
{4 provoquent le sourire railleur du simple soldat. .
gt I (plane devrait pas être tolere de la part d’un cadre qui, [
gil ailleurs, affecte envers nous des attitudes glaeiales. L’officier, L L
nl l le grade et le soldat musulmans, qui savent mourir pour la ‘ ._`‘ p
gf France, doivent savoir exiger le respect qui est du sous les ·‘_· i _
lei; L ï
s ç ,_-,s,.­ _
V H ·
L A · W s _p..
l ' e ·"`*ï1’¥,‘*‘;‘_
. , _ L i. __ w____4 _¢___; __;, e .4‘i x ­` ·. ‘lQ
`“M”"" " ; ·ii2#~«·~'= ·=~»;¤§ï`§;‘ ¥·ï·1J ·l‘­­ """'