HomeLes soldats musulmans au service de la FrancePagina 75

JPEG (Deze pagina), 961.48 KB

TIFF (Deze pagina), 7.82 MB

PDF (Volledig document), 69.89 MB

­ op v.`?_,,k_, I N, Vr I, _, lr **7. wv ·~;..·,·t· ~ »w··wg·y`­.­_­~4;«.·.,-r.­ J .,­_~,­~·•»•·_ ·­· ¤ · »­ ..,,,­· .. Y ,` •.»

E ‘ ­­ 7:%
zt
t
C O N C L U S I O N S
_ ll a ete note dans les differents passages de cette bro- L
s ehure que les cadres français d’autrefois entretenaient de
· _ bons rapports avec les serviteurs indigènes, et nous avons
I ete des temoins interesses de la sollieitude d’il y a 25 a 30 ans.-
‘ A Les troupes indigenes etaient a l’abri des intrigues du
. ' ‘ ‘ dehors -­ moins developpees a ce moment, il est vrai --» et t
_ les chefs etaient assez jaloux de leur protection pour ne per- `
‘ r mettre a aucun malintentionne de malmener le soldat musul- i
_ L man. Celui­ei etait heureux de servir a l’ombre des drapeaux Y
et fier de son uniforme dans les difïerents milieux qui peu-
plent notre pays. 1
Conüants en nos chefs d’alors, nous nous sommes tou-
· jours attaehes it remplir fidelement nos devoirs militaires,
' iër et eela malgre Pinappreeiable difference des reglernents spe- F
Er ciaux qui iegisseitt notre etat d’auxiliaires. ‘
, r` t v Le Francais, helas! devait demolir lui-même les mei]-
, S leurs liens qui lui attirerent un moment la sympathie et la
soumission du musulman.
` _ Cesïdernieres annees, l’amour­propre des musulmans alge-
. F riens a ete furieusement malmene par les attaques sans re- E
mission de la. presse française de notre pays. Des journaux
locaux redigent quotidiennement de fulminants articles pour
decrire nos vices aux Europeens et autres priviligies des `
‘ liberalites françaises de la eolonie. Nous passons pour d’in- _.
_ dj, bV_`` « _ eorrigiloles criminels, des voleurs et de coupe-bourses. Tous ·
` EQ , . les mefaits qui se eommettent dans le pays, sont fatalement
3; .t,, " imputes aux Arahes. _.
~ . N A · t
.,., ‘rt· .-.l,
t- r Y