HomeLes soldats musulmans au service de la FrancePagina 69

JPEG (Deze pagina), 0.97 MB

TIFF (Deze pagina), 7.80 MB

PDF (Volledig document), 69.89 MB

'"T T X _`V" ` .- ' _ · = .. ­; · Q . ` _ ypgä
bz
divertissent agréablement les captifs. Et les invites retournent à leurs
_ ‘ occupations, enchantés d’av0i1‘ pu s’acquitte1‘ de respectueuses couturnes
au milieu de leurs coreligionnaires de l’Afrique et dfautres pays, et
­ d’avoir pu constater les prévenances qui entourent les captifs.
C’est ce que l`insolent Torczyvnaiz et ses deux miserables renegats
appellent des << procédés odieux >>? Qà
` C’est en allant s’acquitter des exigences rituelles à la fin dujeüne
ou à l’occasion du mouloud, que les personnalites musulmanes << obli-
gent>> les captifs de l`Afrique du Nord à combattre dans les rangs
` turcs ? q rl?
" Les prisonniers musulmans n’ont pas besoin d’abord d`une propa~ VI
gande de ce genre; les coeurs des Algeriens sont assez meurtris par la l
tyrannie habituelle des dominateurs.
. Si les autorites allemandes, au contraire, donnaient satisfaction à _i
tous ceux qui demandent spontanement l`insigne honneur d’aller com-
battre dans les rangs turcs, des milliers de combattants ne seraient pas
seulement dans les rangs du Calile - ce qui est un devoir tout naturel `
· L pour un bon musulman ­- mais bien dans quelque front européen contre «
la France, pour se faire payer en nature une partie des mauvais trai- l
tements dont ils ont eu à souffrir dans les rangs français.
Le caractère imposant des fêtes religieuses et l`admirable confra­
ternite d’armes qui unit les Allemands et les Turcs, reagissent sans
doute sur le sang des captifs de l’Afrique du Nord; mais les <<procedes à
odieux>> dont parle l`homme mysterieux de la << Replique >>, n'existent l
que chez les cadres qui dirigent l`Islam de la <<douce France ». Q
‘ On peut, d’ailleurs, analyser ici un cas parmi les nombreuses
inepties du Tordjwmz, pour donner au lecteur une idee des invraisem­ ·°
blances qui sont decrites dans l'opuscule des renegats. _
Il ecrit à la page 43 de la <<Réplique>~ ce qui suit :
. << ll nous a ete apporte par un grand blesse rapatrié Q
‘ , qu'une religieuse allemande lui dit un jour: ,,[.orsque tu seras `J
` gueri, tu iras combattre contre la France dans les rangs
l turcs". Devant les protestations du tirailleur, elle entra dans
‘ A une violente colère et lui dit : ,,lïli bien tu iras de force, comme
‘ tes frères". >~
i ·
Or, tout le monde sait ---- comme son nom l`indique d`ailleurs » -‘
. __ ce que c’est qu‘un grzzzzd á/cssé. C’est un combattant qui a reçu une *
, grave blessure et qui, a la suite d’une amputation ou autre operation li
; déterminee par cette blessure, est devenu invalide et, par consequent, '_
i l absolument incapable de servir dans les rangs. C’est pour cette raison · Q
t · iq
f ·i
. l
e i l
:;ï l ï` _4____` ep ` E V W. ­ «-s m «»-­ ».s;~.~-=ï.T..-T­r~. W--, .... .a~,..,--., ..,._.. Q ..,., ., ..,. ,_ hij;
·le. ‘«‘r r....`