HomeLes soldats musulmans au service de la FrancePagina 39

JPEG (Deze pagina), 969.71 KB

TIFF (Deze pagina), 7.75 MB

PDF (Volledig document), 69.89 MB

. ‘ ‘‘
i
i ii

- 37 ­-
Les rapporrs des cadres français Qi Vegard des grades indigenes
sont hautains et par consequent tres maladroits dans une entreprise ou
tout le monde doit sv .vc111‘z`1· fus c01m’cs,· les premiers font sentir prati~
quement aux musulmans qii`ils sont les seuls maitres pour les eonduirc
dans toutes les circonstances; les seconds, qui ne demandent pas a
is être des chefs consacres pour conduire des iinites en tacticiens accomplis,
l voient quand même leur petit ascendant moral, qui leur eiit ete si neccs-
saire, leur faire completement defaut.
De ce fait, le grade indigene devient, vis Z1 vis d`un membre
·. quelconque des cadrcs francais, un simple ouvrier de peine; c`est a cet
du ouvrier que revient - de par le Code des responsabilites sa-s la corvee
aite la plus diihcile dans la preparation des mouvements. Au moment de Q?
ele gg; Vaction, le grade indigene, qui a si bien seconde, recjoit l`ordre de vn,
,`est rentrer dans le rang et devient lui-même simple tirailleur au milieu de *j
peu ceux qu`il venait de preparer avec force explications, et dont un autre Qa
- de par le privilege que lui concede la loi de la Domination - est ;
voie ll venu prendre le commandement au dernier moment, pour accaparer ·l
ênts egoïstement les plus ronflants titres. Q
zles) , Cet affront moral peut passer inaperçu dans un tt autre chantier >> if
ge à ou les ouvriers indigenes n`ont que le travail matériel it fournir; dans 2
efe- le metier des ïïrmes ou le chef ­­ quelle que soit son origine - a a
rles, developper a fa fois le travail matériel et le moral chez le soldat, il
2 la faut que ce chef se presente, aux yeux de ses inferieurs, avec un certain F
de prestige dans les attributions de ses fonctions.
ence Or, qu'en pensent les soldats français et indigènes qui assistent at ~
ise; ces scenes on l’autorite des grades indigenes est systematiquement ä
ènes pietinee par des cadres français? ‘
ïorlt Ces grades ne deviennent­ils pas souvent la risee surtout des _
enir soldats français qui les appellent des << porte-galons >>? i
1C- >’ Et le musulman qui porte quelque dorure sur les manches `
Op navigue ainsi dans unc continueile incoherence. Devant ses coreligion- g
sous naires - qui l’ont vu tant de fois baisser honteusement la tête devant
des une observation d’un de ses <<collegues >> français - il n'a qn'une
eurs mesquine autorite pour les preparer aux exigences du service ; a il
dres legard des soldats français, il doit bien se garder d`exprimer quelques
timides paroles s'il ne veut pas s`attirer une suite facheuse ..... gi
aïtm On a trouve que cette situation est tres pratique pour effacer
SOUS chez ces grades indigenes toute impregnation dïndividualisme. La
lt, gl France parait avoir des raisons pour restreindre le nombre, Velevation
adés et l`autorite des grades dans l`lslam arme. Lorsqu`un colonel français 1
gum. d'un regiment de tirailleurs s`est adresse il y a quelques années au
ministere de la guerre pour demander quelques explications au sujet

l
­i A
iê Y;
' r
____?i,,,..,......-»..l-­­--·­­­ï~/ ' "^ " '»'. ;· ";"A`<·­"‘;·;; :· "‘> ;;ïj§? l~ " ` ;i§,l·;‘;äiï; .,q`;ï{,i·,§,;`T;?*F2‘?1""f"$?ç"'· ·«»». »;.•¤,­....4;«•..1•«,·:»­«..4 ~. ·­« .r£.x;_i ¤-¤•~ ' ~· . ~ AY: ­'