HomeLes soldats musulmans au service de la FrancePagina 26

JPEG (Deze pagina), 850.82 KB

TIFF (Deze pagina), 7.78 MB

PDF (Volledig document), 69.89 MB

i ­ 24 ­­ _
g · A_ I; HI.
{ L’ARZVlEE NOIRE. CONTRE L’ARlVlEE BRONZEE *)

lin dehors des amauvais cotés>> signalès d`autre part, voudrais
indiquer dans ce travail d`autres antécédents qui n`ont pas moins mal-
l_ lTl€I'lé tll'3.lll€LlI`S (El, Sl)3lllS {LU C()lll`S de la (`ZtIT1[)Z|.gll€ dll l[€lI'OC.`
I C`cst une legende drole, et le contact des soldats algériens avec _
les Senógalais a revéle contre les Algériens une sorte dantipathie mani-
q [este de la part des cliels de Varmée noire. _ q
Sans trop chercher dans les causes, il est avere qu'il y va d'alword
X l de la mauvaise loi d`un certain nomlwre de nos olliciers francais qui, l
ig.? _ tout en déclarant leur /7/’0ft7/ZNIC (0/Z/Zl¢'Z·SS(UZ¢`(,’ de larabe, se répandent ä
ff plutót en dilïamations contre la mentalité des soldats algériens, c`est-a-
? { dll`€ (`ODlZI'C l(`2llI`S PTOIJYES llOlDHlCS.
, C`est ainsi que tirailleurs et spaliis indigenes passent aux yeux des Yi
ll, CLlCl1'CS de llZlI`ID(E^€ D()ll'C {)()L11` des VOlCL1I'S, des I`1'l€UlZ€lU`S €t SllI`tOLlt POUI
3 des individus que couvre le mince vernis d`nne petite civilisation arm-
l gante.
l I , Les olficiers de la coloniale *"‘) - qu`il ne faut pas conlondre avec
L _ ceux de l`,·lgérie et de la Tunisie -- a l`affut de renseignements ins-
l;=l 1 tructiis dès leur arrivée au Maroc, se mirent vite dans la tête que les
nl 1 troupes indigènes de l`.lgérie n`etaient donc autre chose qu`un anaal-
,_ l game de brigands contre lesquels il lallait mettrc les Sènegalais en garde. _
L lït l`on ne tarda pas ii entendrc de la bouclie des Senégalais ce l
à. charmant proverhe: il/0s/0111 á/zmej, y cz 1/ms bw; ! j
· La bonne loi des Sénógalais venus de loin et avec lequels nous '
Vl ELVOUS pris C<)Ht3.Ct SUI` la IICITC YD€lI`OC2liIlC, l'l€ S3.LlI'3.llL êlZI'C I1`1lS€ CH C3.LlS€
à, l ici. La plnpart d`entr`eux sont d`ailleurs des musulmans comme nous
1 et tous ceux qui connaissent les relations entre noirs et blancs dans
leur vie ordinaire peuvent dire dans quelle estime reciproque ces deux
~ I`€lC€S SC l`Zll)i)I'OCll€I`l‘[ P()LlI` VlVl`C €Tl l’)OIlU€ lDlI€lllg€UC€. All l/.[3.l`OC UOlC3.ID-·
IUCVH, les pl`l[lC€5 1T12lI`OCZllY1S (’?LlX··IDêl]`1€S VOl'1t jUSClUl£L CODlIl`€tCt€I` (165
l , mariagcs lógitimes avec des lemmes noircs. C`cst dire qu`il ne pouvait i
. ___e__
*) Armóe noire: Tronpes indigènes du Senegal ou d`autres contrées de l
l i l`Ai`rique oecidentale.
Armée bronzéez Troupe d’Algérie, de Tunisie et du Maroc. ·
if *‘) (Test le cadre de Tarmée noire.