HomeDeutschland schuldig?Pagina 61

JPEG (Deze pagina), 974.31 KB

TIFF (Deze pagina), 6.26 MB

PDF (Volledig document), 222.91 MB

H -­ 47 - '
HB et das pour justiiier leur attitude à Pégard de. la questionlserlqe et de la
lt était de ; guerre qui en resulta, par suite de lintention deliberee de 1Auï
mm, dom tr1che­Hongr1e et de lAl,lemagne decraser le brave petit pays qui
même $,1] interceptait la route des Bardanelles 'et einpecliait reahsation
· gg de leurs plus grandes ambitions, les Delegues americains appellent
Ssênümem Pattention sur quatre documents, dpnt trois ont été rendus pulplics
l,n61intG1__ par. son Excellence Milanko ïlesnisch, Mmistre de·Serb1e a
Paris. Le premier de ces trois documents est reproduit pour la
; des PMX première fois, et deux des autres ont seulement été publiés au
·,um_3 Com; cours des seances de la (JOHIIIIISSIOH.
d»adI.€SSGl. l Le premier de ces documents est un rapport de von Wiesner.
, Pagent austro-hongrois envoyé a Serajevo pour enquêter sur
; l’assassinat dans cette ville, le 28 juin 1914, de l’archiduc Francis
utumês dg Ferdinand, héritier du tröne austro­hongrois, et de la duchesse de
Emêmand Hohenberg, son cpouse morganatique.
gs {ms au , La partie essentielle de ce °rapport, sous forme de télégramme,
« est ainsi libellée:
S mçmbäes ] Herr von Wiesner, Ministère des Affaires étrangères, à Vienne
>II1 I'lS GS "
itrlés indi- 4 Serajevo, le 13 juillet 1914, 13 h. 10.
Connivence de la part du Gouvernement serbe, partici-
>prié pour pation a attentat ou à sa préparation et fournitures d’armes
Q ne sont prouvées par rien, on ne peut même le soupçonner.
aux points I Au contraire il y a des indications qui font rejeter ces
1 au cours ` suppositions.
lg et Con` Le deuxième est également un télégramme, date de Berlin,
le 25 juillet 1914, du comte Szoegyény, ambassadeur d’Autriche-
‘ Hongrie à Berlin, au Ministre des Affaires étrangcres à Vienne;
il est ainsi libelle:
WEB GP C6 ll est généralement adinis ici qu’au cas d’un refus
Fm .qm fm? possible de la part de la Serbie, notre déclaration de guerre
il hb€H€€S' immédiate coïncidera avec les operations militaires. Un
S C€Hl§ï`a·l€S~ retard dans lei commencement d’0pérations militaires est
u1g3·ï`1€= _@t considéré ici comme un grand danger à cause de l’inter-
* dans PHP vention d’autres Puissances. On nous conseille d’urgence
_ de commencer immédiatement et de mettre le monde en
Hei 2* lim' présence d’un fait accompli.
ises pr0po­ . .` , , . . . , i .
te Gt à 1,é_ Le troisieme, egalementlun telegramme chiffre, marque, «tres
, la gu@I,,,€_ p = confident1el>> et date de_Ber1m le 27 guillet 1914, deux iours apres
,. la réponse serbe a l’ult1matum austro-hongrois, et la veille du Jour
lu IIS mcg? on l’Autriche­Hongrie déclora la guerre à ce royaume dévoué, était
Hêmemt gal; adressé par l’Ambassadeur d’Autriche­Hongrie a Berlin au Ministre
m dplus gb des Alfaires étrangères à Vienne. La partie essentielle de ce do-
ïräaälaäläê cument est la suivante:
v