HomeDeutschland schuldig?Pagina 34

JPEG (Deze pagina), 0.98 MB

TIFF (Deze pagina), 6.29 MB

PDF (Volledig document), 222.91 MB

1 te 2
li 2
li; - 22 -
|'·‘ S
200 millions de francs, à majorer dans le cas oü la guerre dure- Q
§ rait plus de quatre mois 1). A ce moment même, M. Malinoif,
ancien President du Conseil des Ministres bulgare, participait à. g
des négociations avec l’Entente, et c’est au cours de ces negocia­ `
tions que, le 23 septembre 1915, la Bulgarie mobilisait, soi­disant
jg; pour renforcer sa neutralite. Mais, une fois la mobilisation et la
jij concentration de l’armee achevees, dès que les troupes bulgares
_furent nassées le long de la frontière serbe, le Gouvernement bul- t
jl; gare desavoua publiquement, et categoriquement. M. Malinoff. en ,
,, dlsant qu’il n’etait nullement quaiiné pour engager la Bulgarie, et
jj qu°il meritait, par sa conduite en cette occasion, »d’eprouver la
jy séverite des lois du royaume». Quelques jours après, les troupes
je austrcäallemêmdes traversaient le Danube et commençaient 1’inva­
Wgl sion e la erbie.
Des que les troupes serbes se mirent à reculer, les Bulgares, p
j Qi, prétendant que les Serbes avaient viole leur frontière, declenchèrent
{jj {ie get; cöte Pattaque qui devait amener Passervissement total de
gj _ 2. er ie. i
jl jg? Or, deux documents en possession du Gouvernement Serbe
fla? établissent de façon non douteuse que cet incident sur la frontière '
Q; serbo-bulgare fut arrangé par la Bulgarie elle-même et presenté `
.,’% ensuite comme une provocation serbe. En eifet, le 10 octobre 1915, 1
jj le Secrétaire general du Ministère) des Aüaires Etrangères à Soüa,
,1; par ordre du Ministre des Affaires Etrangères bulgare, communiquait
au Comte Tarnavski, Ministre d’Autriche-Hongrie à Sofia, cc qui
suit: «Afin d’öter à l’attaque contre la Serbie l’aspect d’une affaire
machinee, on va provoquer, ce soir ou demain matin, un incident
`Q de frontière dans une contrée non habitee»2). Et, le 12 octobre i
32‘ 1915, le Comte Tarnovski telegraphiait à. Vienne: «Le generalissime
wi m’apprenld qufï l’incident desire sur la frontière de la Serbie a ete ;
.; awcmgé ier» . ï
La première attaque bulgare fut executée, en eifet, le T
12 octobre 1915, et preceda de deux jours la déclaration de guerre
gj, à la Serbie qui est du 14 octobre 1915, ce qui n’empêche pas la
jäulgarie d’afiirmer que les Serbes avaient franchi les prerniers la
-ë· ; rontière.
§,§ Par Penchaïnement des faits qui precedent, on voit clairement
iw? que la Bulgarie avait premédite la guerre contre la Serbie, et [
T. qu’elle l’avait preparée avec une mise en scène perüde.
Assistes d’agents allemands, Enver Pacha et Talaat Pacha ïê
·,, avaient, dès le printemps de 1914, ete mis au courant du plan jj
E, austro-allemand: attentat de l’Autriche contre la Serbie; inter-
4 1) Traité des 24 aoüt - 6 septembre 1915 entre l’Autriche -­- Hongrie
et la guälgarig, €(ä)oqum1§n;t’fo·èi1‘nisSpaï·) laIDä;ëgatäqn lgerbe.) C ä
, Gill ll` 6 3. GG 31lOH Gl' B, , 2% . äfä ., . ,j
ï , 8) Memoire de la Déléëation Serbe, ibid. P , g
Eïi ·
ä
1 .,,..... i .... 1 .,.. ...... , ...,.,.,.o., ,_,_..1.W<.1 .ri.,. 1,_._w_,__,_._`