HomeDeutschland schuldig?Pagina 30

JPEG (Deze pagina), 884.36 KB

TIFF (Deze pagina), 6.24 MB

PDF (Volledig document), 222.91 MB

tlëë) 7
lï E A
tl ­­- 18 -
iQ§ vernement serbe déclare ,,s’en remettre à la décision du Tribunal {
gx de La Haye"’). i
g Un quart d’heure avant le délai fixé, le 25, à cinq heures g
Q trois quarts, M. Pachitch, Ministre des Affaires étrangères serbe,
lj remettait au Ministre d’Autriche-Hongrie cette réponse. f
X A son retour au Ministère, il trouvait une lettre du Baron ä
:4 p Giesl, Ministxe d’Autriche­Hongrie, l’informant qu’il n’en était pas V
satisfait. A six heures trente, `M. Giesl avait quitté Belgrade et E
avant même que ce diplomate füt rentré à Vienne, le Gouverne-
§. ment avait remis ses passeports à M. Yovanovitch, Ministre de .
ff gji Serbie; il avait préparé trente-trois décrets de mobilisation, qui A
’ nl furent publiés le lendemain matin 26 par le Budctpcszfi Kozlöml, p
journal officiel du Gouvernement hongrois. Le 27, Sir Maurice de ,
Eg,. Bunsen télégraphie à Sir Edward Grey: ,,Le pays est fou de joie
ii à la perspective d’une guerre contre la Serbie2)". Le 28 juillet,
f à midi, l’Autriche déclare la guerre à la Serbie. Le 29, l’armée
, ig? autrichienne commence le bombardement de Belgrade et se dispose L
à passer la frontière. - g
gV‘ Les suggestions réitérées des Puissances de l’Entente en vue g
;g§ d’arriver à une solution pacique du conflit ne provoquent de la
E ' part de Berlin que des réponses évasives, ou des promesses d’inter- ,
vention auprès du Gouvernement de Vienne, sans une seule ,
ft démarche effective. *
Ff Le 24 juillet, la Russie et l’Angleterre demandent qu’un délai l
T raisonnable soit accordé aux Puissances pour travailler de concert
jl, au maintien de la paix: l’Allemagne ne s’associe pas à cette de-
~ mandeg).
Le 25 juillet, Sir Edward Grey propose la médiation à quatre
(Angleterre, France, Italie, Allemagne). La Francef) et Pltalie 5) §
r lui donnent immédiatement leur concours. L’Allemagne refuse6)
p en alléguant qu’il s’agirait non d’une médiation, mais d’un arbitrage: ’
‘ or la Conférence à quatre n’etait appelée qu’à proposer, non à _
A: décider.
‘, Le 26 juillet, la Russie offre de négocier directement avec
lg l’Autriche. L’Autriche refuse7).
i‘ " Le 27 juillet, l’Angleterre propose une Conference européenne. V
q L’Allemagne refuses). LI
* 1) Livre Jaune n¤ 46.
Q 2) Livre Bleu n<> 41. 5;
ïi 3) Livre Orange no 4; Livre Jaune n¤ 43. g,
; 4) Livre Jaune n" 70. ·
g ü Livre Jaune n<> 72; Livre Bleu no 49.
6) Livre Bleu n¤ 43.
j 7) Livre Jaune n<> 54.
V 8) Livre Jaune DOS 68 et 73.