HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 52

JPEG (Deze pagina), 548.42 KB

TIFF (Deze pagina), 4.03 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

l x
.. gg W. "
A condition qu’ils ne concernent que les W
{ besoins de l’ar1nee d’0ccupation;
l A condition qu’ils soient en rapport avec les
ressources de ceux auxquels ils sont deman-
El des. ’
Il est piquant de noter que l’article 23 con- ë
tient une finale qui fut proposee au ll° Congrès
de La Haye, en IQO77 par la delegation alle-
mande; la VOICI : << Il est interdit a un bell1ge­ l j,
« rant de forcer les nationaux de lapartie adverse l
« à prendre part aux operations de guerre diri­
« gees contre leur pays. av
illr ~
1° Lors de Finvasion, les civils belges, en
vingt endroits, frurent contraints de prendre
f part aux operations de guerre contre ·leur {Y
propre pays. A Termonde, à Lebbeke, a Dinant
et ailleurs, en maints endroits, des ettoyens
paisibles, des femmes, des enfants, yütrent
contmints de marc/ter en tête de regtments ,
allemands ou de former devant eux un r1-
deau.
A Liege et a Namur, les civils furent obliges
de creuser des trancbees, furent eniployes à ë
des travaux de refection des f01'l1flC3l,10t1S•.
ylglgj Le regime des otages sevit avec frenes1e.L·a
‘??,l$ï proclamation du 4 aoüt citée plus haut le d1sa1t te
sans ambages : « Les otages seront pris large-
ment. >>
Une proclamation ofücielle affichee à Liege,

»"lxi §~ .