HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 50

JPEG (Deze pagina), 591.21 KB

TIFF (Deze pagina), 4.02 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

1 l
lia ,
n ­­ 48 m L
Gouverneur général et promulguée, le 2 sep-
tembre 1914,dans le territoire occupé, disait
expressément : « C’est dure nécessité de la
« guerre, que les pumtious dactes hostiles
f « frappent, en dehors des coupables, aussi des
« innoeents. »
En conséquence, les punitions collectives
furent appliquées sans ménagement.
Ainsi, exemple typique, la ville de Bruxelles
fut conclamnée à payer 5 millions Cllälllêlïdê,
( parce ·qu’un de ses agents de police, a Fmsu de r
l’Adm1111st1·at1ou comnuuuale, avait nianqué d’e­
gerds à un fonctionnaire de l,Ad111ll11Sl1‘3ï10H ei-
v1lealle1nan·de.' V ,
Un gvis s1gue Baron von der Golzfz, affiche le
J 7 octobre 1914, applique la peme collecuve à la
famille. Ily est dit: « Le Gouvernement belge ii
« a fait parvenir aux miliciens de plusieurs à
« classes des ordres de rejoindre l’armée,,, Il
« est strictement défendu à tous ceux qui
« reçoivent ces ordres d’y donner suite,.,
« cas de contravenuon Za famzlle du melzczen @1
« sera également tenue responsable. » gg
Sous le Gouvernement du Général Baron von
Bissing,;cjest­à-dire à·parti1‘duIidécembre 1914, {
les pun1t1ons’colleetz<{es, en violation dei l’ar­
tlCl6 ao, ont ete contmuelles. Voici quelques
g echantillons :
d Le 23 décembre 1914, une affiche placardée
{ isait:
<< Si les sépultures des soldsts tombég
geil l

ll 2;

ll W c 11-m., 1 1 ° ·