HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 30

JPEG (Deze pagina), 565.03 KB

TIFF (Deze pagina), 4.06 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

iiii Mlvwl ii
ll
ll
'll
.; ll
lil
ANNEXE I
lil
ill ‘ -
LETTEE ADRESSEE PAR six GEANDEUE
ill moNsEïGNEU;=.=¢ L’EVEQUE DE LIEGE ‘
ll; A Moisaxsiïsua LE CDMMANDANT BAYER,
gil GOUVERNEUR DE LIEGE,
A Là DATE DU 18 AoUT_1s14.
_ , D
l‘lONSIhUR Lh Comnuvniuw, .
è=`l¤l[
·.lé '11173dI`€­SS€ à votré coeur d’liommé ct dé
Q chrétién ét Jo vous supphé dé fairé niéttrc un
my tcrmc aux cxécuuons ét aux réprésaillcs. Qu
glgáljeg m’a appris, coup sur coup, que plusieurs vil-
gëgl; lagcs ont sto dcti·u1ts,v qué dés personnes nota­
mg"; blcs, parmilésquéllés ctéscurés, ont étéfusillécs,
quc dfautrcs ont été arrêtéés, ét tous ont protcsté
lglïl dc lcur innocéncé. Téls qué sont lcs prêtrcs de
mon diocèsé, jc nc puis croiré qu’un sculsé soit
réndu coupablé d’actés d`h0stilité énvérs lés sol-
dats allcmands. J'ai Visité plusiéurs ambulances
étij’ai vu quc lés bléssés allémands y sont soi-
;i?‘¥€' gnés avcc lc mèmc zèlc quo lés Bclgcs. Enix-
mêmés lc réconnaissént. Si lés soldats dé l’a1·-
méé bclgc, placés aux avant­postcs, om tiré sur
los Allémands à léur éntréé én Bélgiquc, peut-
on én fairc un crimé à la population civilé P Et si
même quélqués civils avaiént aidé lés soldats à
rspousscr lés éclairéurs allémands, peut-on én
rcndrc rcsponsablê la populahcm éntièrc, les
iïlïlï fémmés, los énfants, lés prêtrés? Mais js nc ‘
véux pas discutcr los actcs du passé, jé vous
läëïl